L’ostéopathie et la colique du nourrisson

Osteopathie colique du nourrisson

Le terme colique est dérivé du grec « kolikos », signifie en rapport avec le colon. elle se produit chez 10 à 40% des enfants, et sont une des causes les plus fréquentes pour lesquels les parents cherchent un conseil professionnel.

Le nourrisson sujet aux coliques présente une distension abdominal, de fréquente émission de gaz, une douleur abdominale, une grande irritabilité et des pleures excessifs.

Typiquement pendant un épisode de colique, le bébé fléchis les jambes sur l’abdomen, démontre un ventre distend, dure, des bruits de gargouillement, parfois des gaz, des régurgitations et/ou des grimaces faciales avec les poings serrés.

Une hypothèse fréquemment avancée et fondée sur le fait que ces coliques infantiles cessent souvent après 5 ou 6 mois explique les coliques comme le résultat d’une dysmaturité développementale transitoire.

L’ostéopathie offre une option thérapeutiques pour ces patients. Le traitement ostéopathique des nourrissons souffrant de coliques diminue les pleures et augmente le temps de sommeil

Conseils aux parents : Les parents doivent être rassurés et encouragés à créer un environnement de confort, de calme et de détente pour le bébé. Des caresses douces de la zone crânienne du frontal facilitent souvent cet état. Obtenir une détente de l’enfant aura aussi un effet calmant sur les parents, ce qui en retour calmera également le bébé. Souvent la détente obtenue pendant le traitement fera que, dans le futur, il sera plus facile d’obtenir un état de calme, et cela démontre aussi aux parents que cela est possible. Eviter tout massages actif de l’abdomen, potentiellement irritatif.

Des conseils diététiques peuvent être considérés pour améliorer la fonction du gros intention et le système immunitaire. L’alimentation maternelle devrait être encouragée dans la mesure du possible. Dans ce cas, la mère devra aire attention à son régime : éviter le lait de vache, les légumes crucifères, l’oignon et le chocolat. Chez les enfants un peu plus grands, l’intolérance au lactose doit être considérée. Un régime riche en produit frais et anti-oxydants doit être recommandé. Insister sur la mastication des aliments pour faciliter la fonction digestive 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Autres publications à découvrir...