Ostéopathie aquatique

Osteopathie aquatique

L’ostéopathie aquatique, peu connue et pratiquée en France, nous vient du Canada, et elle présente des vertus que la plupart ignore. Aussi bien tournée vers les patients souffrant de douleurs post-opératoires ou de douleurs chroniques, que chez la femme enceinte, l’ostéopathie aquatique vient proposer une autre approche que les séances sur table plus courantes. Cécile Marcellin, ostéopathe DO à Grasse nous accorde une interview sur sa pratique de l’ostéopathie aquatique, afin de répondre aux nombreuses interrogations sur le sujet.

Oostéo : L’ostéopathie aquatique : qu’est-ce que c’est ? 

Cécile Marcellin : 
Les principes de l’ostéopathie aquatique sont les mêmes que sur table, à la différence que le patient flotte dans l’eau grâce à des flotteurs installés au niveau de sa nuque et à chacune de ses chevilles. Un critère très important est la température de l’eau, qui doit être établie de préférence à 35 degrés Celsius, car elle entraîne une décontraction totale des muscles, décontraction qui se fait plus facilement et plus rapidement.

En effet, l’eau chaude permet un relâchement des tissus et a un effet antalgique (calme la douleur), en plus de se concentrer sur l’émotionnel du patient car le milieu de l’eau lui évoque un univers sécurisant et maternant, provocant donc un « lâcher-prise » nécessaire au bon déroulement de la séance.

Il convient de noter que l’ostéopathie aquatique est une technique ostéopathique, au même titre que la manipulation crânienne ou viscérale, il est donc indispensable d’effectuer une séance sur table AVANT, puisque c’est l’ostéopathe lui-même qui va décider de proposer une séance dans l’eau si celle-ci est nécessaire, et non le patient qui vient pour « découvrir » cette technique ! On n’effectue donc pas de consultations en milieu aquatique en première intention.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Oostéo : A qui l’ostéopathie aquatique est-elle destinée ?

Cécile Marcellin : 
L’ostéopathie aquatique est une technique proposée de manière générale à l’adulte, et contrairement aux idées reçues, il faut être vigilant pour les femmes enceintes. En effet, en période de grossesse, tout est bouleversé chez la femme enceinte, à commencer par les hormones. L’état émotionnel, la décision de réaliser une séance en piscine va donc dépendre de la patiente et du diagnostic établi par l’ostéopathe. L’enfant à partir de 5-6ans (pas avant) peut également faire l’objet d’une séance en milieu aquatique, ainsi que les personnes âgées mais là encore, tout dépendra de leurs capacités à rentrer dans l’eau et s’installer sur les flotteurs.

Oostéo : Pourquoi les patients peuvent-ils être amenés à effectuer une séance dans l’eau ?

Cécile Marcellin : 
En cas de troubles ou douleurs post opératoires ou post traumatiques, lorsqu’il est déjà compliqué de poser les mains sur le patient sur la table, (attention toutefois à la cicatrisation en post opératoire), aussi pour des douleurs chroniques dans lesquels on constate peu de résultats sur table. Enfin, c’est envisageable en cas de troubles psychosomatiques et émotionnels (par exemple, pour un enfant hyperactif).
Je n’ai pas encore expérimenté sur des personnes handicapées, mais les résultats sont également très probants, notamment en cas de « membre fantôme » ou d’amputation, l’ostéopathie aquatique est très efficace, puisque le patient a la sensation de visualiser l’ensemble de son corps.

Oostéo : Quelles sont les modalités d’une séance d’ostéopathie aquatique ? 

Cécile Marcellin :
A Grasse, la piscine est au RDC de l’immeuble, tandis que le cabinet est au 1er étage (avec ascenseur), ce qui facilite grandement les consultations d’ostéopathie aquatique. La séance dure entre 45min et une heure, et est honorée à 65€.
Contre-indications : en cas de problèmes dermatologiques, il convient d’être vigilant car l’eau est chauffée à 35 degrés, et le chlore présent dans l’eau peut agresser davantage la peau. Il en est de même pour des plaies importantes, mais aussi en cas de problèmes pulmonaires ou cardiovasculaires.

Tout est prévu pour un déroulement identique à une séance de piscine, avec des cabines pour se changer et se mettre en maillot de bain. L’ostéopathe est en tenue équivalente à une tenue de plongée pendant la séance.

Certains patients ne supportent pas avoir les oreilles dans l’eau. Dans ce cas de figure, nous proposons de fournir des bouchons pour éviter de leur faire subir cette sensation désagréable.
Les personnes aqua phobiques peuvent être prises en charge car il existe une multitude d’exercices pour les faire rentrer dans l’eau (il ne s’agit pas d’une même phobie que pour les araignées par exemple), mais on rentre davantage dans un aspect psychologie et on sort légèrement du contexte ostéopathique.

Oostéo : Quelle est l’efficacité moyenne d’une séance d’ostéopathie aquatique ? 

Cécile Marcellin : 
Une séance d’ostéopathie aquatique est beaucoup plus efficace grâce à l’environnement qui permet un relâchement complet et total du corps qui réagit de lui-même, et c’est le corps lui-même qui indique au praticien où se situe l’origine du problème. C’est un travail beaucoup plus profond car il évoque le milieu maternel et fait donc travailler l’inconscient du patient.

A noter : L’ostéopathie aquatique est un traitement et n’est en aucun cas comparable à une séance classique de piscine ou de thalasso avec massage, d’où l’importance de la 1ère séance qui nous dira si oui ou non, une seconde séance en piscine est nécessaire et recommandée.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Cécile Marcellin, membre du réseau Oostéo, a été formée par Ségolène Vilpert à Aix Les Bains, et tenait à la remercier pour son temps et sa patience.

Nous remercions quant à nous Cécile Marcellin pour ses propos bienveillants et les informations qu’elle a su nous fournir sur sa pratique de l’ostéopathie aquatique, n’hésitez donc pas à la consulter à Grasse, et l’appeler au 04.11.95.06.19.

Autres publications à découvrir...