L’ostéopathie peut atténuer les méfaits du tabac

Ostéopathie et méfaits du tabac

« Les techniques d’ostéopathie, si elles ne libèrent pas de la dépendance, peuvent venir en soutien d’un traitement déjà mis en place. Un aspect méconnu de cette pratique à découvrir. » Source : www.topsante.com

Hier, la fine équipe s’est rassemblée comme tous les dimanches. La grande résolution dominicale est tombée. Les copains se sont décidés à ralentir. Les plus frileux ont décidé qu’un grand début serait d’arrêter celle du réveil alors que les plus téméraires ont clamé haut et fort que Oui ! leur brave paquet allait désormais passer plus de 24h avant de finir dans la poubelle ! Et pour la minorité bobo-hypster, ils ont choisi de suivre la tendance « fumer sans goudron » via le vapo.

L’ostéopathe apaise votre cerveau

Moi je n’ai qu’un conseil à leur donner : arrêtez du jour au lendemain, faites du sport régulièrement et passez voir un ostéopathe. Non pas qu’il va régler vos problèmes d’addiction mais l’ostéopathie permet de vous nettoyer des dégâts causés par le tabac et de remettre en marche le bon fonctionnement de votre corps.

L’ostéopathe se concentre d’abord sur la source de tous vos vices : votre cerveau. En manipulant en douceur votre crâne, il permet de libérer davantage de liquide céphalo-rachidien et participe à la sécrétion des neurotransmetteurs.

L’ostéopathe désengorge votre foie

Ensuite, l’ostéopathe désengorge votre foie en manipulant au niveau viscéral. Le tabac accélère l’accumulation de toxines, empêchant par la même une bonne assimilation de vitamines essentielles au bon fonctionnement de votre organisme. Notons aussi que votre ventre assure la synthèse de neuromédiateurs, les mêmes que ceux présents dans votre cerveau – d’où le surnom du ventre de « deuxième cerveau » (à placer au cours d’un dîner avec vos beaux-parents, ça fait pro). C’est donc en agissant sur cette partie du corps que l’ostéopathe rétablit la bonne transmission de l’information au sein de votre métabolisme et améliore le bon fonctionnement du foie.

L’ostéopathe libère les toxines de vos poumons

Pour continuer, l’ostéopathie s’attaque à la victime la plus connue du tabac, la plus médiatisée : le poumon. Pour les vieux de la vieille de la gauloise, sachez que votre cage thoracique s’est rigidifiée et que votre muqueuse pulmonaire a tout d’une mine de charbon du Creusot. En agissant sur vos côtes et vos dorsaux l’ostéopathe assouplit en douceur cette zone. Plus mobile, vos poumons vont alors évacuer les toxines. A la sortie, vous pourrez courir, sauter, monter les escaliers, et, non négligeable, votre libido sera déployée comme jamais.

A la fin de l’article, il est aussi conseillé de compléter le soin ostéopathique par de la médecine chinoise, de l’acupuncture, voire de l’hypnose. Le débat est ouvert. A mon avis rien ne remplacera, je le répète, un arrêt total, des bonnes séances régulières de sport et du sommeil !

Consultez l’article de topsanté pour plus de détails.

Il paraît qu’arrêter de fumer pendant un mois multiplie les chances d’arrêter de fumer par 5. C’est pour ça qu’a été lancé le mois sans tabac ! et c’est maintenant 😉

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Autres publications à découvrir...