Fini la dorsalgie (douleurs entre les omoplates) grâce à votre ostéopathe

osteopathe dorsalgie douleur dorsale omoplates

La dorsalgie, qu’est-ce que c’est ?

Il existe différents types de maux de dos, nommés en fonction de la région douloureuse : les cervicalgies pour la région cervicale, les dorsalgies pour la région thoracique et les lombalgies pour la région lombaire.
La dorsalgie correspond par définition à une douleur précise de la partie haute du dos (entre les omoplates). Elle est située dans l’axe d’une ou plusieurs des douze vertèbres dorsales (appelées également vertèbres thoraciques).

 

Quels sont les causes et les symptômes de la dorsalgie ?

Les causes des dorsalgies sont nombreuses :

  • Dégénératives liées au vieillissement comme l’arthrose ;
  • Mécaniques liées à une mauvaise posture, un mauvais maintien du dos au quotidien ;
  • Inflammatoires : liées à certaines pathologies (comme la spondylarthrite ankylosante)
  • Traumatiques : liées à un choc ou une chute (pouvant entraîner une fracture vertébrale, notamment en cas d’ostéoporose).

Les dorsalgies peuvent également correspondre à des douleurs dites projetées. Il s’agit de douleurs d’organes internes se traduisant par une douleur au niveau du dos. Par exemple, des douleurs d’origine cardiaque, pulmonaire ou digestive peuvent se prononcer ainsi. Il est donc important de consulter un médecin devant toute(s) nouvelle(s) douleur(s).
Les femmes semblent plus touchées par les dorsalgies (17,4% contre 9% des hommes). Cette différence pourrait s’expliquer par la présence d’une poitrine et le port quotidien d’un soutien-gorge.

.
Les facteurs aggravants sont, comme pour la plupart des douleurs articulaires, l’âge, le surpoids, la sédentarité (alitement ou position assise prolongée par exemple), la grossesse. De plus, tout ce qui peut influencer de manière directe ou indirecte la qualité de vie du sujet comme la posture au travail ou en général, le stress, les mauvaises habitudes alimentaires, le manque d’activité physique, l’alimentation.
.
Le sujet souffrant de dorsalgies peut ressentir une douleur plus ou moins intense dans la région concernée. Cette douleur peut irradier vers le bas du dos ou vers la nuque et les épaules. La douleur augmente généralement aux mouvements notamment lors des rotations du tronc et des épaules. Elle peut également être augmentée par la respiration.

Pourquoi faire appel à un ostéopathe pour traiter une dorsalgie ?

La dorsalgie est un motif de consultation fréquent.
Devant une dorsalgie, l’ostéopathe procédera à un interrogatoire précis. Il est important qu’il prenne connaissance de vos habitudes de vie (profession, sports, alimentation, etc.), de vos antécédents personnels (pathologies, interventions chirurgicales, fractures, traumatismes, etc.) et familiaux. En effet, l’ostéopathe est particulièrement attentif aux douleurs projetées pouvant révéler une pathologie. En présence du moindre doute, il vous réorientera vers votre médecin qui effectuera des examens complémentaires (mais pas systématiquement).

.
Lorsque toute pathologie est exclue, l’ostéopathe peut alors procéder à l’examen du patient.
Il procédera à une série de tests. Il déterminera ainsi ce qui est pour lui à l’ origine de la dorsalgie et effectuera un travail spécifique et adapté à chacun. Il pourra également être amené à travailler sur votre posture.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Dorsalgie : quelle prévention ?

En prévention d’une dorsalgie, vous pouvez agir sur les facteurs aggravants tels que le surpoids, le manque d’activité physique, le tabagisme, l’alimentation. Vous pouvez également apprendre à gérer le stress et l’anxiété en pratiquant des techniques telles que la sophrologie ou la méditation.

Des exercices quotidiens, une bonne literie, de bonnes positions peuvent éviter l’installation chronique de ces douleurs.

Dorsalgie : les conseils de l’ostéopathe

L’ostéopathe vous conseillera de consulter le plus rapidement possible afin de ne pas laisser le problème s’installer.
.
Il est cependant préférable de consulter un ostéopathe de manière préventive afin « d’attraper le problème avant qu’il ne vous attrape ». C’est l’essence même de l’approche ostéopathique.

L’ostéopathe sera amené à vous donner quelques conseils :

  • Des exercices de renforcement et d’étirement à faire quotidiennement pour une bonne stabilité musculaire ;
  • Des exercices de relaxation qui pourront vous aider à vous détendre ;
  • Des exercices de respiration. Celle-ci mettant en jeu les côtes (reliées directement aux vertèbres dorsales), cela vous aidera à la fois à vous détendre mais également à agir sur la mobilité de la cage thoracique ;
  • De la chaleur comme une bouillotte à poser sur la zone douloureuse afin d’obtenir une détente musculaire :
  • Des conseils évidemment sur les gestes et postures de la vie quotidienne.

L’équipe d’Oostéo remercie Amandine Moreno, ostéopathe D.O. diplômée, pour cet article. Pour une consultation, n’hésitez pas à contacter Amandine Moreno – 77 allée des chênes – Cœur les pins, 06330 Roquefort-Les-Pins – au 06.20.07.23.70.

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Autres publications à découvrir...