Le coup du lapin ou Whiplash vu par un ostéopathe

Le Whiplash (coup du lapin) : qu’est-ce que c’est ?

Le whiplash est un traumatisme cervical résultant d’un changement de vitesse brutal suivi d’une brutale décélération au niveau de la tête (le reste du corps subissant également un traumatisme mais moins important que la tête et la région cervicale qui sont très mobiles).
L’appellation « coup du lapin » est progressivement remplacée par les dénominations « whiplash » ou « traumatisme cervical en coup de fouet »

Whiplash : causes et symptômes

Toutes les situations où le corps subit un changement brutal de vitesse peuvent entraîner un whiplash. Les causes les plus fréquentes sont les accidents de voiture (notamment les chocs par l’arrière). Mais d’autres circonstances peuvent également entraîner un « coup du lapin » : une chute, une bousculade, un mauvais contact lors d’une pratique sportive, certains manèges, le saut à l’élastique, etc.

.
Les symptômes sont variables d’un individu à l’autre et en fonction de l’importance du « choc ». La douleur cervicale est cependant typique du Whiplash. Elle peut survenir immédiatement ou après quelques heures. Certaines personnes n’en ressentent les effets qu’au bout de plusieurs jours, semaines ou mois !

En cas de douleur, il est important de consulter son médecin afin d’effectuer des examens complémentaires et ainsi exclure toute pathologie (fracture, hernie discale, etc.).

Les autres symptômes liés à un Whiplash sont :

Pourquoi faire appel à un ostéopathe après un Whiplash ?

Après avoir effectué tous les examens complémentaires prescrits par votre médecin, il est conseillé de faire appel à un ostéopathe.

.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

.

En effet, lors du whiplash, l’onde de choc va se propager bien au-delà des cervicales et laisser des traces tout le long de la colonne vertébrale, jusqu’au bassin et au sacrum/coccyx (pièce finale de la colonne vertébrale).

.
Le whiplash est très connu des ostéopathes. Ils le recherchent d’ailleurs quasi-systématiquement lors d’une séance, le crâne, le bassin et la colonne vertébrale étant des structures essentielles pour l’ostéopathe. Lors d’un whiplash, le crâne (notamment l’occiput) et le sacrum (ancré dans le bassin) se figent suite au changement d’inertie. L’ostéopathe va donc dans un premier temps veiller à rendre leur mobilité à ces deux structures. Il travaillera ensuite sur les autres zones du corps.

.
Il est très important de savoir qu’une chute banale peut provoquer un whiplash qui passe inaperçu car aucun symptôme n’appairait. Le temps passe et cette chute est oubliée. C’est alors que peuvent apparaître des douleurs chroniques et récurrentes comme des maux de tête, des douleurs lombaires, des douleurs cervicales et dorsales, etc. Le whiplash peut donc s’exprimer longtemps après son installation.

.
Nous conseillons donc de consulter un ostéopathe suite à tout traumatisme (même léger) qu’il y ait présence ou non de symptômes. En fonction de l’intensité des douleurs et du whiplash, une séance peut ne pas suffire (notamment si le choc est plutôt ancien)

Quelle prévention en cas de Whiplash ?

Prévenir un Whiplash est quasiment impossible car ce traumatisme peut survenir dans de multiples circonstances, comme un accident de la route, par définition imprévisible. Toutefois, même en cas de léger traumatisme, il est fortement conseillé de consulter un ostéopathe sans tarder. En effet, les douleurs liées à un Whiplash ne sont pas toujours immédiates. Mieux vaut donc régler le problème avant qu’il ne s’installe durablement et finisse par donner lieu à des douleurs chroniques.

Whiplash : les conseils de l’ostéopathe

Si les douleurs apparaissent tout de suite ou rapidement après un choc quel qu’il soit, rendez-vous chez votre médecin qui vous fera passer des examens complémentaires. Une fois ces démarches effectuées, rendez-vous chez l’ostéopathe (avec vos examens médicaux !!). En attendant le rendez-vous, vous pouvez chauffer les zones douloureuses (à l’aide d’une bouillotte, par exemple), porter une minerve lors de tâches demandant un peu plus d’efforts, rester au repos, etc..

L’équipe d’Oostéo remercie Amandine Moreno, ostéopathe D.O. diplômée, pour cet article. Pour une consultation, n’hésitez pas à contacter Amandine Moreno – 77 allée des chênes – Cœur les pins, 06330 Roquefort-Les-Pins – au 06.20.07.23.70.

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Autres plublications à découvrir...