Votre ostéopathe au secours de la scoliose

scoliose osteopathe osteopathie

Votre enfant semble avoir une épaule plus haute que l’autre ou la jambe gauche plus courte que la droite ? Pas de panique ! Il souffre, comme des millions d’enfants français, d’une scoliose ou plus simplement d’une l’attitude scoliotique.

La scoliose, qu’est-ce que c’est ?

Une scoliose est une déformation permanente de la colonne vertébrale. Elle survient généralement durant l’enfance ou l’adolescence et peut évoluer (parfois très rapidement) au fil de la croissance.

.
Il est important de distinguer la scoliose de l’attitude scoliotique. L’attitude scoliotique résulte d’une mauvaise posture, sans torsion des vertèbres et sans déformation, et peut ainsi être corrigée aisément. Elle n’évolue pas.

Quels sont les causes et symptômes de la scoliose ?

La scoliose la plus fréquente est la scoliose idiopathique, c’est-à-dire dont l’origine est inconnue. Elle apparait généralement durant la petite enfance ou pendant l’adolescence. Certains mettent en avant un facteur héréditaire, car il n’est pas rare de voir plusieurs membres d’une même famille atteints. Elles représentent 70 à 80% des scolioses.
Elle peut également être provoquée par une malformation congénitale (dès la naissance), une maladie neuromusculaire ou osseuse. On parle alors de scoliose secondaire.
Les mauvaises postures, la pratique de sports, le port d’un cartable trop lourd ne sont pas en cause dans la survenue d’une scoliose. Ces facteurs peuvent cependant aggraver une scoliose déjà présente.
Une scoliose n’est pas toujours diagnostiquée à un stade précoce, car elle n’entraîne aucune douleur particulière. Cependant des douleurs dorsales ainsi qu’une observation de la colonne vertébrale peuvent alerter les parents. Le signe visible est une déformation de la colonne, une impression de mauvaise posture et surtout une bosse d’un côté du dos. Cette bosse s’appelle une gibbosité.

.
Le traitement de la scoliose est un traitement sur le long terme. Il varie en fonction de l’importance de la déformation. Si celle-ci est minime, un suivi régulier peut suffire. Si elle est plus importante, le traitement peut aller du port d’un corset jusqu’à la chirurgie vertébrale.

Scoliose : pourquoi faire appel à un ostéopathe ?

L’ostéopathie joue un rôle fondamental dans la prévention.
L’ostéopathe peut apporter d’excellents résultats sur une attitude scoliotique en travaillant notamment sur la posture et la mobilité vertébrale. La durée du traitement sera plus rapide chez un sujet jeune d’où la notion essentielle de prévention.
En ce qui concerne la scoliose idiopathique, la prise en charge est pluridisciplinaire. En effet, la déformation de la colonne étant présente, l’ostéopathe ne pourra pas la faire disparaître. Il apportera des soins en complément de la médecine. Son rôle est d’améliorer le confort de vie du patient en travaillant sur les déséquilibres causés par la scoliose, sur les conséquences de celle-ci. En effet la déformation vertébrale peut causer des troubles respiratoires, digestifs, des douleurs articulaires comme par exemple à un genou ou une épaule. C’est sur tous ces effets secondaires que l’ostéopathe a un rôle à jouer.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Quelle prévention contre la scoliose ?

Comme dit précédemment, la prévention et le dépistage précoce de la scoliose est essentiel. Pour prévenir l’installation de la scoliose, un dépistage régulier peut être réalisé dès l’enfance par le médecin, l’ostéopathe mais aussi par les parents.
Une épaule plus haute ou une jambe plus courte ou longue peut retenir l’attention. Afin d’apprécier une éventuelle déviation de la colonne vertébrale, il suffit d’observer le patient debout, à la recherche d’une asymétrie. Il est ensuite nécessaire de demander au patient de se pencher en avant, jambes tendues, afin d’observer une éventuelle gibbosité. Lorsque le patient se penche en avant, si la gibbosité est toujours présente, il y a de très fortes chances d’être en présence d’une scoliose. Si celle-ci s’efface, nous serons plus en présence d’une attitude scoliotique.

.
En cas de scoliose, le médecin prescrira au patient des radiographies qui permettront de calculer l’angle de la scoliose. C’est cet angle qui conditionnera la prise en charge et le traitement.

Conseils de l’ostéopathe

Bien entendu, il vous conseillera un suivi régulier et assidu.
Il peut également indiquer des exercices d’étirements et de renforcement musculaires et vous conseiller un kinésithérapeute pratiquant la méthode Mézières (technique de rééducation posturale visant à relâcher les tensions musculaires et à corriger les déviations de la colonne vertébrale).
Tous les sports sont bénéfiques, en particulier la natation qui entraîne une extension de la colonne vertébrale.

.
L’équipe d’Oostéo remercie Amandine Moreno, ostéopathe D.O. diplômée, pour cet article. Pour une consultation, n’hésitez pas à contacter Amandine Moreno – 77 allée des chênes – Cœur les pins, 06330 Roquefort-Les-Pins – au 06.20.07.23.70.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Autres publications à découvrir...