Vous souffrez de vertiges : pensez à l’ostéopathie

vertiges osteopathe osteopathie

Il n’y a pas qu’au sommet de l’Empire State Building que l’on peut souffrir de vertiges. Ces derniers sont les symptômes de maladies parfois graves.

Qu’appelle-t-on les vertiges ?

Le vertige est une impression subjective de déplacement, de rotation du corps ou du monde environnant. Il ne s’agit pas de la peur du vide ou d’une sensation de flottement liée à un malaise orthostatique ou d’hypoglycémie.

Symptômes et causes des vertiges

La sensation de vertige peut être accompagnée de nausées, d’un trouble de la marche, d’un trouble de l’audition : surdité ou acouphène. Il y a parfois aussi de la fièvre, des maux de tête, et d’autres symptômes tel trouble de la vue.

Le vertige en lui-même n’est pas une maladie, c’est un symptôme. Cette sensation de « tête qui tourne » est l’expression de différentes affections plus ou moins grave, concernant principalement l’oreille interne.

Nous développerons les vertiges susceptibles d’être traités en ostéopathie :

  • Le VPPB : Vertige Paroxystique Positionnel Bénin
    C’est le vertige le plus fréquent. Il est sans gravité. Il peut cependant s’avérer handicapant car il est intense et récidivant.
    Il est déclenché par les mouvements de tête et les changements de position. Il dure moins de 30 seconde mais survient pendant plusieurs jours, en s’estompant au fil des jours.
    Ce vertige est causé par le déplacement anormal de petits cristaux situés dans l’oreille interne. Ils se décrochent et percutent une autre partie de l’oreille interne et sont à l’origine du vertige.

 

  • La maladie de Menière
    Ce vertige évolue par phases récidivantes, dure 30 à 60 minutes et s’accompagne très souvent d’autres signes ORL : sensation d’oreille bouchée, surdité transitoire… Il apparaît typiquement le matin.
    Il résulte d’une augmentation transitoire de la pression au sein de l’oreille interne.

Pourquoi consulter en ostéopathie en cas de vertiges ?

En premier lieu, l’ORL est le spécialiste de choix. Il permettra d’établir un diagnostic précis, et d’écarter les causes les plus urgentes. Si votre vertige fait suite à un choc physique important, s’il s’accompagne de fièvre ou de troubles visuels, auditifs ou moteurs importants, il est impératif de consulter rapidement un médecin.

Dans un second temps, le traitement ostéopathique peut s’avérer très efficace. En ce qui concerne les VPPB, le taux de guérison est excellent. Dans le cas de la maladie de Menière, il est idéal de combiner un traitement ostéopathique au suivi médicamenteux.
De plus, le travail de la posture en ostéopathie, en complément d’autres thérapies, peut être intéressant.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Quel traitement ostéopathique contre les vertiges ?

Pour le traitement des VPPB, il existe une manipulation spécifique, effectuée par des thérapeutes formés. Elle peut être surprenante mais n’est pas douloureuse.

En accompagnement de la maladie de Menière, il s’agit essentiellement de lever le phénomène de surpression qui agit sur l’oreille interne. Bien souvent un travail de décompression du conduit auditif et de la mâchoire aide à soulager les crises.

Enfin un travail de libération au niveau cervical ou crânien est parfois intéressant car certains blocages mécaniques peuvent à terme provoquer des vertiges. Chaque cas est unique et nécessite un examen minutieux et complet de l’équilibre corporel.

Vertiges : quelle prévention ?

D’un point de vue général, s’écouter et aller à son rythme diminue l’installation de tensions pouvant être à l’origine du vertige.

Vertiges : nos conseils ostéopathiques

Si vous êtes atteint de VPPB, vous pouvez pratiquer la manœuvre dite d’habituation. Installez vous en position assise sur le bord de votre lit, les yeux fermés et allongez-vous ensuite sur le côté gauche jusqu’à apparition du vertige. Redressez-vous et faites la même chose côté droit. En répétant ces gestes 4 à 6 fois par jour, vous allez ressentir une baisse en intensité de vos vertiges, avant de les voir totalement disparaître au fil des jours et semaines.

Pour gérer le vertige, l’idéal est de ne pas le craindre. Lorsqu’il débute, fixez votre regard sur un point jusqu’à ce que les choses se stabilisent. Asseyez-vous en cas de grosse crise et restez centré sur votre respiration.

Ensuite, il convient de diminuer l’apparition des crises en apprenant à éviter certains mouvements grâce à un apprentissage spécifique avec votre thérapeute. Il est également utile de relâcher les tensions de façon autonome, à l’aide d’une activité physique adaptée et de techniques de relaxation.

L’équipe d’Oostéo remercie Claire Allimant, ostéopathe D.O. diplômée, pour cet article. Pour une consultation, n’hésitez pas à contacter Claire Allimant – 40 Rue de la Voûte, 75012 Paris – au 06.43.00.95.08

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Autres publications à découvrir...