Pourquoi consulter un ostéopathe est indispensable en cas de torticolis

torticolis-osteopathe-osteopathie-mal-cou

Qu’est-ce qu’un torticolis ?

Le torticolis est une contracture musculaire douloureuse au niveau du cou (muscles sterno-cléido- mastoïdien, trapèze…). Son apparition est brutale, très souvent matinale après une position de sommeil prolongée et il se caractérise par une difficulté à réaliser des mouvements de la tête et du cou (rotation, inclinaison…).

Le torticolis peut être aigu ou répétitif et chronique et ses causes peuvent être multiples : fatigue, faux mouvement, stress, exposition au froid…

En cas de torticolis que faire ?

Consulter rapidement un ostéopathe pour soulager vos douleurs et retrouver de la mobilité.

En attendant la consultation chez votre ostéopathe, quelques réflexes à adopter :

  • Le repos : trouver une position de repos qui vous soulage (de préférence allongé sur le dos), au chaud, en évitant de trop bouger la tête. N’essayez pas de vous débloquer, vous risqueriez d’aggraver la situation.
  • La chaleur : appliquer une bouillotte chaude sur la région cervicale douloureuse ou prenez un bain chaud, cela permettra aux muscles de se relâcher plus facilement.
  • Traitement allopathique : antalgiques, anti-inflammatoires, décontractants musculaires par voie orale (sous conseils ou prescription de votre pharmacien et/ou médecin) pourront soulager momentanément la douleur en attendant de voir votre ostéopathe.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Que fait l’ostéopathe dans le cas d’un torticolis ?

Comme évoqué précédemment, le torticolis est une contracture musculaire. Cette contracture ne survient pas de manière isolée. Elle est liée à des blocages articulaires, musculaires locaux dans la région cervicale et/ou à distance qui par des phénomènes de compensation provoquent le torticolis sur un événement déclencheur parfois banal.

Le but de l’ostéopathie est tout d’abord curatif afin de diminuer le plus vite possible les douleurs liées au torticolis, et également préventif pour éviter des récidives.
En effet, l’action de l’ostéopathe vise à analyser par un diagnostic palpatoire précis et global votre schéma de fonctionnement et à comprendre l’origine de vos douleurs.
Puis par un traitement ostéopathique adapté, il viendra redonner une mobilité et un équilibre global à l’ensemble du corps.

Quelles sont les bonnes attitudes à adopter pour prévenir un nouveau torticolis ?

  • Eviter d’exposer votre cou aux courants d’air et au froid.
  • Adopter un bon oreiller la nuit.
  • Revoir l’ergonomie du poste de travail si celle-ci n’est pas adaptée.
  • Utiliser un kit main libres pour les discussions prolongées au téléphone
  • Étirer régulièrement votre cou avec des exercices spécifiques (exercices à joindre à l’article).
  • Consulter une à 2 fois par an votre ostéopathe pour un bilan préventif.

Et si ça n’était pas un torticolis ?

Attention, si votre torticolis s’accompagne de fièvre, vomissements, maux de tête importants où raideur de nuque consultez un médecin rapidement.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

Autres publications à découvrir...