Consulter un ostéopathe en cas d’arthrose lombaire

arthrose lombaire ostéopathieL’arthrose lombaire est liée à un phénomène d’arthrose sur la colonne lombaire. C’est une pathologie fréquente en raison des sollicitations mécaniques quotidiennes que subit notre rachis (colonne vertébrale).
En dehors de la prise en charge médicale, d’autres acteurs de santé comme l’ostéopathe peuvent aider à soulager ponctuellement les douleurs d’arthrose, et vous offrir une meilleure mobilité au quotidien.

 

L’arthrose, qu’est-ce que c’est ?

L’arthrose est un phénomène de dégénérescence du cartilage qui survient de manière naturelle à partir de 40 ans en moyenne. Ce phénomène d’usure cartilagineuse au niveau des articulations entraîne à terme un pincement de l’interligne articulaire et une diminution de la mobilité.

L’arthrose est variable d’une personne à l’autre en fonction d’un certain nombre de facteurs prédisposants tels que l’âge, l’hérédité (facteurs génétiques), les chocs, ou microtraumatismes répétés (profession, sport…), des antécédents traumatiques importants au niveau lombaire (fracture, accident de voiture, etc.), ou encore le surpoids.

Constituant la partie la plus mobile de la colonne vertébrale (avec les cervicales), les vertèbres lombaires sont souvent plus sollicitées au quotidien et subissent plus de contraintes, ce qui les prédisposent à l’arthrose. Les 2 dernières lombaires (L4 et L5) sont en général les plus exposées.

 

Quels sont les symptômes et l’évolution de l’arthrose lombaire ?

Les symptômes du patient ainsi que la radiologie permettent de confirmer le diagnostic et l’évolution de l’arthrose.

Les caractéristiques de la douleur d’arthrose sont précises :

  • Douleur augmentée par les mouvements (douleur mécanique), ou après un effort important, et diminuée par le repos,
  • Sensation de raideur matinale (dérouillage matinal),
  • Diminution de l’amplitude articulaire à la mobilisation,
  • Parfois une irradiation dans la jambe (sciatique, cruralgie…) peut être ressentie, si l’arthrose lombaire irritent les nerfs qui innervent vos membres inférieurs,
  • Les douleurs peuvent évoluer parfois par crises avec des périodes de douleurs inflammatoires au repos et la nuit.

D’un patient à l’autre et en fonction des facteurs de risque propres à chacun, l’évolution de l’arthrose est très variable. Elle se fait en général sur plusieurs années.

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

Comment soulager l’arthrose lombaire ?

Aujourd’hui plusieurs solutions et recommandations peuvent être proposées pour soulager et éventuellement retarder l’évolution de l’arthrose :

Les mesures « non médicamenteuses » en 1ère intention :

  • La réduction d’une surcharge pondérale pour diminuer les contraintes sur vos articulations (alimentation équilibrée, hydratation…)
  • Programme d’activité sportive régulière adaptée et sans contraintes : marche quotidienne, natation, yoga, pilates, vélo visant à mobiliser les articulations et à renforcer le système musculaire… (l’activité sportive ne doit pas déclencher ou augmenter les douleurs d’arthrose).
  • Des séances de kinésithérapie (massages, renforcement, étirement musculaire…).
  • Un suivi en ostéopathie pour soulager et prévenir les douleurs.

Le traitement médicamenteux (antalgiques, anti-inflammatoires, infiltrations…) : celui-ci va vous aider à calmer les symptômes notamment en cas de poussée inflammatoire ou sur certaines périodes.

 

L’ostéopathie peut-elle soulager l’arthrose lombaire ?

L’ostéopathie est tout à fait indiquée dans la prise en charge des douleurs liées à l’arthrose lombaire. En effet, les douleurs liées à l’enraidissement des articulations et aux poussées inflammatoires peuvent être très handicapantes.

L’ostéopathe va dans un premier temps effectuer un interrogatoire détaillé sur vos douleurs, vos antécédents médicaux, votre hygiène de vie etc.… Il va également observer les clichés radiologiques si vous en avez afin d’évaluer l’évolution de l’arthrose.
Puis par un diagnostic palpatoire précis, il va évaluer les différentes pertes de mobilité en regard de la colonne lombaire mais également en globalité pour analyser les éventuelles compensations pouvant accentuer les contraintes sur les vertèbres lombaires.
En effet, vos appuis au sol, votre bassin mais également votre système digestif ont un lien direct ou indirect avec l’équilibre de votre colonne vertébrale.

Le traitement ostéopathique visera donc à redonner une meilleure mobilité à la colonne lombaire mais également aux régions en lien avec celle-ci. Les techniques utilisées seront adaptées à l’arthrose et non douloureuse. L’objectif sera donc de retrouver une meilleure mobilité, moins de raideurs et donc moins de douleur.

Le nombre de consultations nécessaires chez votre ostéopathe est variable d’un patient à l’autre.

 

L’équipe d’Oostéo remercie Judith Grosset, ostéopathe D.O. diplômée, pour cet article. Vous pouvez consulter le site internet de Judith Grosset. Pour une consultation, n’hésitez pas à contacter Judith Grosset – Ostéopathe au 6 Rue Calmels, 75018 Paris.

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

Autres publications à découvrir...