L’ostéopathie, un traitement pour l’intestin irritable soutenu par la science

syndrome colon irritable ostéopathieLe syndrome de l’intestin irritable, encore appelé côlon irritable ou colopathie fonctionnelle, est une maladie gastro-intestinale chronique et récurrente présentant divers symptômes tels que : douleurs abdominales, constipation ou diarrhée (parfois alternance entre les deux), ballonnements, sensation d’évacuation incomplète des selles, mucus dans les selles, etc. Cette maladie n’est pas grave en soi mais altère considérablement la qualité de vie des personnes qui la subissent. Il y aurait, par exemple, environ 10 à 15% d’individus touchés par ce syndrome en Amérique du Nord.
Pour ce qui est du traitement, les études récentes indiquent qu’il existe un manque de médicaments fiables et efficaces pour la prise en charge de cette maladie. Face à ce constat, les formes de thérapies complémentaires et alternatives comme l’ostéopathie suscitent un intérêt croissant de la part des chercheurs.

 

L’étude

Des chercheurs ont justement cherché à évaluer l’efficacité du traitement ostéopathique dans la prise en charge des symptômes du syndrome de l’intestin irritable.

 

Méthode

Ceux-ci ont réalisé une revue systématique consistant à réunir les meilleures études disponibles (avec un faible risque de biais) sur le sujet pour tirer les conclusions les plus fiables possibles. Après sélection (103 études au départ), 5 études ont été conservées, ce qui représente un total de 204 patients.

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

Résultats

Les résultats sont particulièrement encourageants et donnent du crédit à l’ostéopathie :

  • 1er article : « L’ostéopathie viscérale était associée à des améliorations statistiquement significatives de la diarrhée autodéclarée, de la distension abdominale (ballonnement) et des douleurs abdominales sans modification de la constipation. L’ostéopathie viscérale était également associée à une diminution de la sensibilité rectale : augmentation du seuil, sensation constante et volume maximal tolérable ». Les chercheurs ont également suivi les patients jusqu’à un an après l’étude. Leurs symptômes à cette période étaient encore significativement inférieurs à ceux observés avant le début de l’étude 1 an auparavant.
  • 2ème article : « L’ostéopathie améliore la sévérité des symptômes du SCI (syndrome du côlon irritable) et son impact sur la qualité de vie. L’ostéopathie doit donc être considérée pour de futures recherches en tant que médecine alternative complémentaire efficace dans la prise en charge des symptômes du SCI. »
  • 3ème article : « La thérapie ostéopathique est une alternative prometteuse dans le traitement des patients atteints de SCI. Les patients traités avec l’ostéopathie globalement ont fait mieux, en ce qui concerne les scores des symptômes et de la qualité de vie »
  • 4ème article : « Une série de traitements ostéopathiques sur mesure (toutes les deux semaines pendant dix semaines) portant sur les dysfonctionnements réels des patients peut induire un soulagement à court terme presque complet des symptômes typiques. »
  • 5ème article : « Cet essai clinique randomisé en simple aveugle contre placebo montre que l’effet antalgique thérapeutique global (effet anti douleur), l’amélioration de l’ensemble des troubles fonctionnels et la bonne tolérance au traitement font du traitement ostéopathique un traitement recommandé pour le syndrome du côlon irritable. »

 

Commentaires et conclusions

Des résultats comme ceux-ci suggèrent qu’un traitement ostéopathique peut être véritablement conseillé dans l’approche thérapeutique de cette maladie complexe qu’est le syndrome de l’intestin irritable. Bien entendu, le diagnostic de cette maladie doit être auparavant réalisé par des professionnels de santé avant toute démarche de soins particulière. A travers les examens médicaux nécessaires, ceux-ci pourront écarter toutes les potentielles pathologies digestives pouvant présenter des symptômes similaires et ainsi éviter des retards de prise en charge de celles-ci.

Ces recherches sont enfin particulièrement intéressantes car elles montrent que l’efficacité de l’ostéopathie ne se limite pas à la prise en charge des troubles musculo-squelettiques (douleurs articulaires, mal de dos etc) mais que ses indications sont bien plus larges.

 

Références

Effectiveness of osteopathic manipulative therapy for managing symptoms of irritable bowel syndrome: a systematic review // Muller A, Franke H, Resch Kl, Fryer G // J Am Osteopath Assoc 2014 Jun;114(6):470-9.

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

Autres publications à découvrir...