L’ostéopathie améliore les troubles digestifs post-opératoire

troubles digestif ostéopathieÀ la suite d’une opération chirurgicale digestive, il existe une phase obligatoire dans la période de récupération qui consiste en un arrêt ou un ralentissement transitoire du transit intestinal. C’est ce que l’on appelle l’iléus postopératoire.

Cependant, celui-ci peut se prolonger de manière anormale et provoquer une augmentation de la morbidité post-opératoire et engendrer ainsi des durées d’hospitalisation prolongées. C’est d’ailleurs une des causes les plus fréquentes de retard de sortie de l’hôpital. Une étude a en effet montré que sur 1056 patients ayant subi une opération chirurgicale, 42% des patients connaissaient des retards de sortie causés par ce trouble. L’iléus peut également provoquer une augmentation des frais d’hospitalisation des patients. Le coût du traitement de l’iléus post-opératoire aux Etats-Unis a par exemple été estimé entre 750 millions et 1 millard de dollars par an. En dépit de cette réalité, le traitement de l’iléus a très peu progressé.

Il pourrait alors être intéressant d’évaluer si une approche ostéopathique peut être bénéfique chez ces patients.

 

Méthode

Des chercheurs américains ont effectué une étude rétrospective visant à évaluer l’efficacité de l’ostéopathie vis-à-vis de ce trouble.
Tous les patients ayant reçu un diagnostic d’iléus entre 2003 et 2006 au sein d’un hôpital en Floride ont été passés en revue.  331 patients qui avaient subi une chirurgie abdominale ont été inclus dans l’étude.

Les dossiers des patients ont été ensuite séparés en deux groupes distincts :

  • Un groupe regroupant les patients ayant reçu un traitement ostéopathique post-opératoire. (172 patients)
  • Un groupe regroupant les patients n’ayant pas reçu de traitement ostéopathique postopératoire. (139 patients)

 

L’objectif de l’étude était d’analyser s’il existe une différence au niveau de la durée d’hospitalisation entre les patients ayant reçu un traitement ostéopathique et ceux n’en ayant pas reçu. Un patient ne pouvant rentrer chez lui que lorsque son transit intestinal est redevenu normal, la durée de séjour à l’hôpital est alors représentative de l’évolution de l’iléus post opératoire.

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

Résultats

La durée d’hospitalisation chez les patients ayant reçu un traitement ostéopathique post-opératoire était significativement plus courte que celle des patients n’en ayant pas reçu. En moyenne, la durée d’hospitalisation était de 14,6 jours chez les patients non traités et de 11,8 jours chez les patients traités, même avec la prise en compte des différences d’âge des patients entre les deux groupes.

 

Commentaires et conclusions

Ces résultats encourageants appuient les arguments soutenant l’efficacité d’une prise en charge pluridisciplinaire des patients. La complémentarité chirurgie/ostéopathie est ici bien mise en avant et semble prometteuse. Malheureusement, ces possibilités de prises en charges collaboratives sont encore peu connues en France, ce qui limite l’intérêt des grandes instances de la santé pour l’ostéopathie.

Pourtant, outre les bénéfices humains mis en avant ici, l’intégration de traitements ostéopathiques à la suite de ces chirurgies pourrait présenter un réel intérêt financier.
Les chercheurs de cette étude ont d’ailleurs voulu évaluer l’argent économisé grâce à l’intervention ostéopathique. En partant sur la base d’une journée d’hospitalisation = 4000 dollars (valeur indicative relative aux États Unis), l’argent économisé grâce au traitement ostéopathique s’élèverait selon eux à 12 000 dollars par patient !

 

Références

W. Thomas Crow, Lilia Gorodinsky. Does osteopathic manipulative treatment (OMT) improves outcomes in patients who develop postoperative ileus: A retrospective chart review. International Journal of Osteopathic Medicine 12 (2009) 32e37

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

Autres publications à découvrir...