Consulter un ostéopathe pour une tendinite du genou ?

genou tendinite ostéopathieLa tendinite (ou autrement dit l’inflammation d’un tendon musculaire) du genou est responsable de gonalgies (douleurs aux genoux) aiguës ou chroniques. L’ostéopathie peut être envisagée pour diminuer l’inflammation et permettre un rétablissement plus rapide. 

Il est important de distinguer les différentes tendinites pouvant exister au niveau de cette articulation portante : 

  • tendinite patellaire ou rotulienne ressentie en dessous de la patella (anciennement appelée rotule);
  • tendinite quadricipitale ressentie au-dessus de la patella;
  • tendinite de la patte d’oie ressentie à la partie interne du tibia;
  • tendinite du fascia lata (ou syndrome de l’essuie-glace) ressentie à la partie latérale du fémur.

 

Comment reconnaître et prévenir une tendinite du genou ?

Les signes ressentis sont le plus souvent des douleurs survenant suite à la mobilisation active du genou, lors de la marche par exemple. Nous pouvons aussi retrouver des douleurs au niveau du tendon suite à la contraction musculaire, à l’étirement du tendon et à la palpation du tendon, pouvant mettre en exergue la présence d’une tendinite. Un gonflement (ou œdème) au niveau du genou peut parfois apparaître. Une chaleur au niveau de la zone tendineuse peut aussi être présente dans certains cas.

En général, l’activité sportive est la principale responsable des tendinites du genou, de par la sollicitation répétée et excessive de certains gestes, mais également lors de mouvements brusques et violents. Mais il est également possible que les tendinites surviennent sur le lieu de travail, surtout lorsqu’on pratique un métier physique.

Prenons l’exemple d’une tendinite patellaire arrivant à la suite d’une pratique sportive intense (handball, football, course…), la douleur ressentie est localisée sous la patella et se réveille surtout après l’effort, lorsque l’on est « froid » et se calme au contraire lorsque l’articulation et le muscle se sont échauffés. Cette douleur peut, au départ, ne pas être handicapante, mais elle peut s’aggraver suite à la sur-sollicitation et aux contractions répétées du quadriceps tirant d’autant plus sur le tendon. La douleur devient alors présente à la palpation, lorsqu’on étire le quadriceps et bien évidemment lors de la marche ou la montée des escaliers. Un léger gonflement est visible et la zone est chaude et douloureuse. Cette douleur au départ légère est devenue incapacitante.

Il ne faut évidemment pas attendre que cela arrive, et penser à prévenir l’arrivée des tendinites, en pensant notamment à bien : 

  • vérifier l’équipement sportif, le matériel (chaussures, semelles…) ; 
  • faire attention à sa posture et à la manière dont on pratique son activité physique ou lorsque l’on travaille ;
  • bien s’échauffer et s’étirer avant et après son pratique sportive (surtout dans des cas de températures basses ou si l’activité pratiquée dure longtemps);
  • faire vérifier sa dentition et sa vue, qui peuvent jouer énormément sur la posture et créer une sollicitation musculaire erronée et délétère pour les tendons (lorsqu’il existe un problème d’occlusion dentaire, de vue ou d’occulo-motricité)
  • bien s’hydrater et faire attention à son alimentation (notamment aux produits acidifiants comme le café, l’alcool, les sucreries, certains produits laitiers et les viandes rouges en excès).

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

Comment soigner une tendinite du genou ?

Une tendinite est en générale prise en charge par le médecin (antidouleur et anti-inflammatoire).

Cependant le meilleur traitement connu jusqu’au aujourd’hui se résume en 4 lettres : GREC.

Glace : appliquer une source de froid sur la zone tendineuse durant 15-20 minutes ;

Repos : mettre totalement l’articulation au repos (autant que faire se peut) ;

Élévation : de la jambe au repos ;

Compression : contention du genou à l’aide d’un bandage.

La particularité de la tendinopathie du genou réside dans le fait que le genou est une articulation portante et que la moindre activité physique (même la marche) peut engendrer des douleurs et augmenter l’inflammation. Le repos est alors primordial.

L’application d’un cataplasme à base d’argile mélangé à de l’eau fraîche est aussi très efficace, pour en améliorer l’effet vous pouvez y ajouter des huiles essentielles (3 gouttes de gaulthérie, de menthe poivrée et d’eucalyptus citronné).

 

Quel est le rôle de l’ostéopathe dans le traitement de la tendinite du genou ?

L’ostéopathie peut vous aider si vous souffrez de tendinite en permettant de relâcher les blocages articulaires à l’origine des tensions musculaires pouvant engendrer les tendinites, mais aussi en permettant de redonner une bonne vascularisation au niveau de la zone inflammatoire augmentant la nutrition et le drainage des tissus tendineux dans un but de régénération cellulaire plus efficace et rapide. Il se peut que plusieurs consultations soient nécessaires suivant l’ancienneté et la complexité de la tendinite. 

L’ostéopathie peut aussi s’avérer être très efficace en prévention, en intervenant sur votre équilibre postural et sur les tensions musculaires pouvant lors de déséquilibres répétés compenser et déclencher des tendinites lorsque le tendon est fragile. Mais l’ostéopathie peut aussi vous aider à éviter les récidives de tendinites. 

Pour conclure, la tendinite du genou est plus complexe qu’elle n’y parait, aussi bien dans son diagnostic que dans son traitement. La prise en charge ostéopathique est alors un complément non négligeable pouvant optimiser votre rétablissement naturel et guider le corps vers la pleine santé.

 

L’équipe d’Oostéo remercie Jeffrey Tibi, ostéopathe D.O. diplômé, pour cet article. Vous pouvez prendre rendez-vous au cabinet de Jeffrey Tibi, ostéopathe au 12 Rue Riquet, 75019 Paris, ou l’appeler au 06 24 31 19 73.

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

Autres publications à découvrir...