Ostéopathe pour une équipe de football américain : un véritable « Touchdown » thérapeutique !

osteopathie et football americain

Après avoir évoqué les bienfaits de l’ostéopathie pour les basketteurs, parlé de l’entorse de la cheville chez les footballeurs, et vous avoir évoqué les 5 raisons de consulter un ostéopathe quand vous pratiquez une activité sportive, nous relions aujourd’hui l’ostéopathie au football américain, par l’intermédiaire d’Antoine Fellous, ostéopathe à Hyères et membre du réseau Oostéo.

Antoine, peux-tu nous parler de ton parcours professionnel ?

Mes études d’Ostéopathie à l’école Atman à Sophia Antipolis pendant 5 ans m’ont permis d’acquérir une dextérité dans certaines manipulations rachidiennes, crâniennes et viscérales.

Dans mon travail, je m’appuie sur les sciences dites exactes, les sciences de la vie de relation, de l’éducation, les sciences humaines et sociales et les sciences de la santé qui, combinées, du fait de leurs spécificités innovantes, me permettent d’atteindre des résultats efficaces et performants.

Tout en exerçant, je continue d’élargir mon champ de compétences en suivant régulièrement des séminaires et, d’échanger des connaissances avec d’autres professionnels de santé afin de parfaire et enrichir ma thérapeutique.

Tout en travaillant en cabinet, j’ai eu l’opportunité de développer mes qualités de thérapeute dans le sport en général et en particulier au sein d’une équipe de football américain.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Comment as-tu pu intégrer l’équipe ? 

Depuis un an,  grâce à Monsieur Bernard Taffine, président du club « les Canonniers » de la Valette du Var, et grâce aussi à Messieurs Marvin Monpate et Michael Bourilhon coachs de ce club, j’assiste aux entraînements et aux matchs.

Quels sont selon toi les avantages d’avoir un ostéopathe dans l’équipe ?

Comme vous le savez peut-être, l’ostéopathie a pour but de diagnostiquer et de traiter les restrictions de mobilité des structures du corps responsables de troubles fonctionnels.
Je n’interviens pas lorsque les structures sont altérées mais uniquement lorsque leur fonctionnement est perturbé.

L’ostéopathie est très recommandée chez le sportif car celui-ci a besoin d’être à l’écoute de son corps en permanence de façon à optimiser sa condition physique et ses performances.

Depuis que j’interviens au cours des entrainements et des matchs, j’ai pu constater quels étaient les traumatismes les plus récurrents dans ce sport.
En effet, les pathologies musculo-ligamentaires représentent une grande partie des blessures chez le footballeur américain.

L’essentiel des blessures se concentre le plus souvent sur les membres inférieurs.
Cela s’explique par un besoin constant de changer d’appuis, parfois de manière explosive, que ce soit pendant les blocs ou pendant les phases de courses.

La surface sur laquelle les joueurs pratiquent leur sport est aussi très importante.
Les variations de rebonds seront différentes selon le type de terrain : surface synthétique ou pelouse foulée avec crampons.

En effet, moins la surface sera dure plus cela favorisera de meilleurs appuis.

J’ai également constaté les pathologies récurrentes suivantes :
– Entorses de chevilles.
– Entorses des genoux avec souvent une atteinte des ligaments collatéraux tibiaux et fibulaires du fait de certaines torsions tibiales.
– Lésions méniscales.
– Pubalgies et certaines tendinites de l’épaule dues à la répétition de certaines actions.
– Fractures claviculaires ou luxations acromio-claviculaires, les entorses cervicales du fait des chocs souvent très violents et ceci malgré les protections (épaulières et casques).

A chaque fois que je suis présent sur le terrain, ma responsabilité médicale est mise en cause car il faudra savoir s’il m’est possible d’agir ou s’il faut avoir recours à une urgence médicale.

Quels types de traitements proposes-tu en réponse à ces pathologies ?

 Il m’est parfois difficile de pouvoir traiter dans l’instant une personne présentant des douleurs chroniques car les demandes des joueurs sont nombreuses et surtout pressantes.
C’est pourquoi, je propose alors à certains joueurs de pouvoir faire un bilan au cabinet dans le but d’optimiser leur récupération, de les traiter dans leur globalité et d’améliorer ainsi leur condition de vie après de gros traumatismes.

A l’occasion de chaque traitement, il me faut recourir aux techniques les plus adaptées et les plus efficaces et ceci de manière individuelle.

Travailles-tu avec d’autres professionnels de santé au sein du club ?

J’ai la chance de travailler avec un Kinésithérapeute, Monsieur Yann Colopi déjà présent au club depuis un an.
Travailler avec un kinésithérapeute est essentiel dans ce sport compte tenu du nombre et de la nature des blessures dont les joueurs sont victimes.

Notre travail est complémentaire. 

D’une part, dans certaines affections aigues (lumbago, torticolis, entorse etc.), l’ostéopathie est efficace mais pourra être complémentée par de la kinésithérapie pour éviter les récidives.
Exemple : Travail proprioceptif, étirements, renforts musculaires etc.

D’autre part, lors de la rééducation post traumatique, au terme du traitement kinésithérapique, l’ostéopathe agira afin de vérifier si le fonctionnement de l’articulation n’est pas perturbé par d’autres structures anatomiques et/ou par des phénomènes de compensation et il aidera aussi les tissus à se libérer de l’empreinte du traumatisme.
Il ne s’agit pas de remplacer la rééducation mais de l’optimiser afin qu’elle soit renforcée et plus durable.

En plus de la kinésithérapie, il peut être utile de proposer à certains joueurs qui souhaiteraient augmenter leurs performances de consulter d’autres spécialistes tels que des acupuncteurs, des homéopathes, des naturopathes et des nutritionnistes sportifs.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Que pensent les joueurs de l’ostéopathie? Sont-ils satisfaits ?

Pour répondre à ces questions de manière objective certains joueurs ont accepté d’être interviewés.

Interview :

Monsieur Justin Manu étudiant en STAPS : 

L’ostéopathie est quelque chose d’important pour nous les sportifs surtout après les matchs lorsque nous prenons des chocs et subissons de gros traumatismes.
Dans ce club on a la chance de se faire suivre par un ostéopathe qui est présent pendant les entrainements et les matchs.
C’est une chance de pouvoir évoluer dans un sport tout en étant encadré par des professionnels de santé, ça m’apporte beaucoup en tout cas.

Monsieur Florian Goncalvez professeur des écoles :

Au début, j’étais un peu sceptique car je ne voyais pas en quoi l’ostéopathie pouvais m’aider à récupérer de mes blessures.
Pourtant, je ne pensais pas un jour en avoir besoin.
Pour moi elle était uniquement destinée aux personnes âgées.
Après avoir été blessé lors d’un match de football américain, en complémentarité de la rééducation kinésithérapique, j’ai trouvé un réel avantage à recevoir des soins ostéopathiques car j’ai pu récupérer les moindres petits mouvements de mon épaule et j’ai appris qu’une douleur pouvait venir d’un autre problème dans le corps.
Personnellement j’ai des douleurs récurrentes au dos et Antoine Fellous par ses méthodes à trouver d’où venait le problème. Depuis les douleurs se sont clairement atténuées !
Je pense désormais qu’un suivi ostéopathique est nécessaire après chaque blessure mais également une à deux fois par an pour un check up des éventuelles lésions du corps.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Toute l’équipe remercie Antoine Fellous, ostéopathe à Hyères et membre du réseau Oostéo pour son travail remarquable dans la rédaction de cet article, et vous invite à le consulter à son cabinet à Hyères, et le contacter au 04 11 95 06 90.

Autres publications à découvrir...