Publications : Science santé et Ostéopathie

Retrouvez tous nos articles dédiés à une approche scientifique de la pratique de l’ostéopathie et aux études internationales qui sont menées.


L’intérêt de centrer une étude sur des techniques ciblées en ostéopathie

cephalees osteo parraud

Nous vous invitons à consulter la suite de 4 articles rédigés par Aline Parraud sur l’impact du traitement membraneux et de C0/C1/C2/C3 en fascias sur les céphalées primaires chroniques. Etude clinique randomisée réalisée en 2020 avec population témoin. Par PARRAUD Aline. L’étude complète est dispo sur le site de Pierre Tricot. Avant d’aller plus moins, revenons sur les mécanismes en cause dans le déclenchement de la céphalée. Une liste de phénomènes s’exerçant sur des structures cérébrales innervées, telles que les

Atténuation des adhérences post-opératoire en thérapie manuelle

cicatrice osteopathe manuelle

Les adhérences entre les tissus qui se déplacent normalement librement sont un des effets secondaires de la chirurgie abdomino-pelvienne. Ces adhérences peuvent être asymptomatiques mais aussi causer des occlusions, de l’infertilité, des chirurgies répétées et des douleurs chroniques. Plusieurs solutions sont disponibles pour prévenir les adhérences mais aucune n’est systématiquement efficace. Une solution, moins étudiée, est la prévention par la thérapie manuelle pendant la phase de cicatrisation (découvrez notre article sur le sujet). La chirurgie et les opiacés entraînant une

Analyse statistique de l’Etude Céphalées Primaires (Partie 4)

cephalees osteopathe

Dans cette suite d’articles composée de 4 parties, nous allons reprendre l’étude d’Aline Parraud sur l’impact du traitement membraneux et de C0/C1/C2/C3 en fascias sur les céphalées primaires chroniques. Etude clinique randomisée réalisée en 2020 avec population témoin. Par PARRAUD Aline. Si vous n’avez pas lu les trois premiers articles, nous vous invitons à les parcourir ici : les enjeux du traitement ostéopathique sur les céphalées primaires, Matériel et méthode d’une étude randomisée, et Résultats de l’Etude Céphalées Primaires. Partie

Résultats de l’Etude Céphalées Primaires (Partie 3)

Etude Céphalées Primaires

Dans cette suite d’articles composée de 4 parties, nous allons reprendre l’étude d’Aline Parraud sur l’impact du traitement membraneux et de C0/C1/C2/C3 en fascias sur les céphalées primaires chroniques. Etude clinique randomisée réalisée en 2020 avec population témoin. Par PARRAUD Aline. Si vous n’avez pas lu les deux premiers articles, nous vous invitons à les parcourir ici : les enjeux du traitement ostéopathique sur les céphalées primaires, et Matériel et méthode d’une étude randomisée. Partie 3 : Résultats de l’Etude

Matériel et méthode d’une étude randomisée (Partie 2)

migraine osteopathe

Dans cette suite d’articles composée de 4 parties, nous allons reprendre l’étude d’Aline Parraud sur l’impact du traitement membraneux et de C0/C1/C2/C3 en fascias sur les céphalées primaires chroniques. Etude clinique randomisée réalisée en 2020 avec population témoin. Par PARRAUD Aline. Si vous n’avez pas lu le premier article, nous vous invitons à le parcourir ici : les enjeux du traitement ostéopathique sur les céphalées primaires. Partie 2 : Matériel et méthode d’une étude randomisée Il s’agit de décrire les

Les enjeux du traitement ostéopathique sur les céphalées primaires (Partie 1)

cephalees osteopathie

Dans cette suite d’articles composée de 4 parties, nous allons reprendre l’étude d’Aline Parraud sur l’impact du traitement membraneux et de C0/C1/C2/C3 en fascias sur les céphalées primaires chroniques. Etude clinique randomisée réalisée en 2020 avec population témoin. Par PARRAUD Aline. Partie 1 : Les enjeux du traitement ostéopathique sur les céphalées primaires Les enjeux du traitement ostéopathique sur les céphalées chroniques primaires Les « céphalées » chroniques font l’objet de nombreuses études et d’une multitude d’articles. Le sujet ne

Traitement manipulatif ostéopathique et sa relation avec l’activité du système nerveux autonome

Traitement manipulatif ostéopathique

Traitement manipulatif ostéopathique et sa relation avec l’activité du système nerveux autonome démontré par la variabilité de la fréquence cardiaque. Des méthodes indirectes et non invasives qui fournissent des marqueurs de l’équilibre du SNA ont été développées et améliorées au cours des dernières décennies. La variabilité de la fréquence cardiaque (VRC) est l’une des méthodes les plus utilisées. La VRC est utilisée pour étudier l’équilibre autonome et il est généralement admis que la composante haute fréquence (HF) peut être utilisée

Quels liens entre système nerveux autonome et céphalées primaires

migraines et cephalees osteopathie

Impact du traitement membraneux et de C0/C1/C2/C3 en fascias sur les céphalées primaires chroniques. Etude clinique randomisée réalisée en 2020 avec population témoin. Par PARRAUD Aline. L’ostéopathie se distingue de toute autre forme de thérapie en particulier par son approche neurovégétative du patient. Les « Humeurs » autrefois décrites et prises en charge au niveau médical, ont laissé la place aux analyses biologiques qui relèvent les déséquilibres métaboliques sans pour autant intégrer de dosage relatif à l’activité « orthosympathique »

L’ostéopathie pourrait être bénéfique dans les services d’urgences

urgence ostéopathie

Il est admis que les services d’urgence connaissent aujourd’hui une véritable saturation. Estimé à 7 millions en 1990, le nombre de passage aux urgences dépassait la barre des 20 millions en 2015 en France ! Face à cette patientèle toujours plus nombreuse, il existe un réel manque d’effectif parmi les professionnels médicaux travaillant dans ces services. Cette réalité peut malheureusement parfois se traduire par une altération de la qualité et de la rapidité des prises en charge des patients. Nous

L’ostéopathie améliore les troubles digestifs post-opératoire

troubles digestif ostéopathie

À la suite d’une opération chirurgicale digestive, il existe une phase obligatoire dans la période de récupération qui consiste en un arrêt ou un ralentissement transitoire du transit intestinal. C’est ce que l’on appelle l’iléus postopératoire. Cependant, celui-ci peut se prolonger de manière anormale et provoquer une augmentation de la morbidité post-opératoire et engendrer ainsi des durées d’hospitalisation prolongées. C’est d’ailleurs une des causes les plus fréquentes de retard de sortie de l’hôpital. Une étude a en effet montré que

« Précédents articles