Choisir son lieu d’activité – Réflexes d’un ostéopathe qui s’installe (#4)

ostéopathe, domicile, cabinetÇa y’est, papa et maman sont fiers de vous. Vous l’avez réussi. Vous avez peut-être fait fondre une partie de votre héritage en les obligeant à payer vos 50 000 euros de frais de scolarité, mais c’était pour la bonne cause car vous l’avez eu votre diplôme. Et désormais, tel un colon posant le premier pied sur une terre inconnue, il ne vous reste plus qu’à élire votre domicile professionnel.

Avant de céder aux chants des cigales de la côte d’Azur ou de vous précipiter sur la capitale parce que tous vos amis y travaillent, commencez par vous poser LA question fondamentale : Pourquoi ai-je enchaîné 5 000 heures de cours théoriques en anatomie, biomécanique, sémiologie, et plusieurs mois de stages en clinique, structures sportives et entreprises ?
La réponse est évidente : pour avoir des patients ! Mais du coup la question qui en découle est : où est-ce que mes futurs patients m’attendent ?

Et c’est là qu’il faut la jouer la fine…

Les vraies questions à se poser pour choisir où installer son cabinet d’ostéopathie

 

    1. Quel est le rapport entre le nombre de praticiens et la population ?

A Paris, par exemple, il est de moins de 1 pour 1000 : autrement dit à moins d’être le Roger Federer de l’ostéopathie : « bon’ chance »… D’une manière générale en dessous d’un taux de 1 pour 2000, la lutte s’annonce compliquée.

A savoir : certaines zones géographiques vous donnent droit à des subventions ou des crédits d’impôt.

 

    2. Est-ce que la rue de mon futur cabinet est une rue passante ?

On enfonce une porte ouverte, mais il vaut toujours mieux être dans une ville concurrentielle et extrêmement bien placé que dans une rue déserte et difficile d’accès.

 

    3. Y-a-t-il d’autres professions médicales à proximité ?

Là encore, mieux vaut se mettre à coté de confrères médicaux pour bénéficier de leur recommandation et de la visibilité du centre médical.

A savoir : attention néanmoins, en cas de partage d’une adresse avec d’autres professionnels de santé, Google My Business sur ses cartes tend à n’afficher que le 1er professionnel installé.

Mais vous pouvez aussi ne pas vous poser de questions et suivre les conseils toujours avisés de Oostéo et jeter l’ancre sans hésitation dans l’une des 5 villes suivantes… :

Le Top 5 des villes où s’installer pour un jeune ostéopathe

 

  • Niort

Bon, d’accord, David Guetta ne s’y produit pas souvent… Mais vous êtes là pour soulager des patients ou bien ??? Avec ses 60 000 habitants pour seulement 15 ostéopathes, nul doute que votre agenda va vite se remplir.

Le + de Niort : les transports sont entièrement gratuits depuis le 1er septembre 2017 ! Juste dommage si vous veniez d’investir dans une voiture…

 

  • Arras

Alors là pour le coup, on a vu des grands noms s’y produire : Black Eyed Peas, Pearl Jam, Prince, Radiohead et bien d’autres encore y ont fait raisonner la Grand’Place lors du Main Square Festival qui se déroule chaque année le 1er week-end de Juillet ! Ajouté à ça, un riche patrimoine historique et architectural : autant d’arguments qui appellent à venir s’installer dans cette aire urbaine de près de 100 000 habitants qui ne comptent qu’une petite vingtaine de praticiens intra-muros !

Le + de Arras : la ville la plus dense de France en nombre de monuments avec 225 édifices inscrits. Hé ouais, c’est Arras…

 

  • Argenteuil

Si je vous dis que Patrick Bruel, Enrico Macias, Claude Monnet ou encore Auguste Renoir y ont habité : tout de suite ça en jette ? Bon ok…, les deux premiers ne doivent plus y mettre les pieds depuis belle lurette, et les deux derniers y flânaient surtout au 19ème siècle lorsque la ville était un haut lieu de la peinture impressionnisme… Toujours est-il que la 40ème ville la plus peuplée de France ne compte que 17 ostéopathes pour 93 000 habitants. De quoi vite noircir votre agenda…

Le + de Argenteuil : la ville est jumelée avec Hunedoara en Roumanie. Exotique non ? Et sinon l’impressionnante vue sur Paris depuis la butte d’Orgemont.

 

  • Sedan

Oui c’est vrai, Michel Fourniret, célèbre tueur en série, surnommé « L’Ogre des Ardennes »  y habitait… Mais ça fait longtemps qu’il est en prison désormais ! Et puis il ne faut pas s’arrêter à ça ! Sedan, c’est 2 coupes de France de Foot en 1956 et 1961, c’est un festival médiéval chaque année, c’est la célèbre et succulente dinde rouge des Ardennes, et c’est également une commune de près de 20 000 habitants avec seulement 4 ostéopathes… Alors que demande le peuple ?

Le + de Sedan : La Princesse, la célèbre bière locale que vous pourrez savourer après une dure journée de soin dans le mythique pub de la ville : Au Roy de la Bière.

 

  • Sevran

« Sevran is my favorite place in Europe after Paris and Saint-Tropez » aurait sans doute dit Andrew Taylor Still, le fondateur de l’ostéopathie. Et pour cause : Sevran est un eldorado pour les ostéopathes avec seulement 1 praticien pour 50 000 habitants ! Vous n’y croyez pas ? Et bien regardez par vous-même sur les Pages Jaunes. A ce niveau- là, on rentre dans le bien d’utilité publique.

Le + de Sevran : le parc de la Poudrerie dans lequel vous pourrez venir vous relaxer le Dimanche après avoir fait du bien à vos 70 patients hebdomadaires…

Alors, on dit merci qui ? Et surtout si vous allez dans une de ces villes, n’hésitez pas à rejoindre Oostéo…

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Autres publications à découvrir...