Ostéopathie à domicile

Osteopathie domicile
Les séances d’ostéopathie se déroulent presque toujours dans le cabinet de votre ostéopathe, mais sachez que certains thérapeutes peuvent se rendre au domicile de leurs patients. Certains ostéopathes font même de l’ostéopathie à domicile leur activité centrale, comme Nicolas Masson, membre du réseau Oostéo et ostéopathe à domicile dans les villes de Rueil-Malmaison, Levallois-Perret, Puteaux, Saint Germain en Laye, Asnières-sur-Seine, Courbevoie, Versailles, et bien d’autres.

Nicolas Masson nous a accordé une interview afin de répondre aux interrogations les plus fréquentes en matière d’ostéopathie à domicile.

Oostéo : Comment se déroule une consultation d’ostéopathie à domicile ? (durée, prix, lieu de pratique)

Nicolas Masson :
Tout dépend des ostéopathes, certains viennent sans matériel, auquel cas les séances se déroulent sur un lit ou dans un siège. En ce qui me concerne, je viens toujours avec mon matériel, à savoir ma table d’ostéopathie, les draps et coussins nécessaires au bon déroulement de la séance.

La consultation dure environ 45 minutes, comme dans un cabinet. Le déroulement de la séance est le même à domicile qu’en cabinet, avec un questionnement sur les pathologies, les antécédents et les douleurs du patient, avant de commencer les manipulations.

En ce qui concerne les tarifs, tout va dépendre de la localisation de la personne, car le temps de route varie d’un patient à l’autre en fonction du lieu de la consultation. Tout dépendra aussi du jour de la semaine : le dimanche ou en jour férié, les tarifs sont naturellement plus élevés. Mes tarifs oscillent donc entre 60 et 80 € par séance en semaine.

 

Consulter un Ostéopathe Agréé

 

Oostéo : Quelles différences avec une consultation en cabinet ?

Nicolas Masson :
L’ostéopathie à domicile et la pratique en cabinet ne présentent aucune réelle différence, si ce n’est que la personne est chez elle, « dans ses meubles », et qu’elle n’a pas à subir les contraintes du trajet (les changements brusques de température, passer du chaud au froid) ni le potentiel retard de l’ostéopathe en salle d’attente. De fait, les patients peuvent vaquer à leurs occupations (si les douleurs ne sont pas trop intenses) en attendant l’arrivée de l’ostéopathe à leur domicile.
Il n’y a donc pas réellement d’inconvénients pour un patient qui choisit de consulter à domicile. Cela lui retire une source de stress supplémentaire, et lui évite de perdre du temps sur la route. Un patient douloureux préfèrera donc naturellement rester chez lui en attendant l’ostéopathe.

Oostéo : Qui prend rendez-vous à domicile ?

Nicolas Masson :
Les patients sont les mêmes que ceux que l’on rencontre en cabinet. Certains patients choisissent exclusivement les consultations à domicile en cas d’invalidité ou à la suite d’une opération exigeant peu de mouvements, ou en raison d’un âge avancé. Globalement les patients à domicile sont les mêmes qu’en cabinet. Le nombre de 25-45 ans occupe une proportion importante des consultations à domicile. L’ostéopathie à domicile leur permet d’éviter les contraintes du trajet et de la prise de rendez-vous précédemment évoquée, notamment après une journée de travail chargée et compliquée par la douleur qui les amène à consulter. De cette manière, ils peuvent davantage profiter de leurs enfants en rentrant chez eux.

Oostéo : Pensez-vous que l’ostéopathie à domicile tendra à se démocratiser et rentrer dans les habitudes des ostéopathes et des patients ?

Nicolas Masson :
À mon avis, si la tendance augmentera légèrement, l’ostéopathie à domicile ne remplacera pas les consultations en cabinet. Elle est essentiellement avantageuse pour le patient, elle reste coûteuse pour l’ostéopathe, qui perd du temps et de l’énergie sur la route, et reste dépendant des conditions de circulation et du temps de trajet.
En outre,  une fois sur place, l’ostéopathe doit installer son matériel et parfois monter la table fixe sur plusieurs étages sans ascenseur. Même si les conditions de consultation restent inchangées pour le patient, elles demandent davantage d’effort pour l’ostéopathe.

Oostéo : Pour finir, pourquoi avez-vous choisi cette alternative de l’ostéopathie ?

Nicolas Masson :
Quand j’ai débuté, j’ai commencé l’ostéopathie en cabinet, mais je proposais aussi mes services dans des infrastructures externes au cabinet, comme en entreprise par exemple, mais aussi dans des clubs de sport ou encore des maternités. Le temps passé sur la route était du « temps perdu », c’est donc pour cette raison que j’ai décidé d’optimiser la gestion de mon temps passé sur la route, pour proposer mes services aux patients qui désirent consulter à domicile.

Nous remercions à nouveau Monsieur Nicolas Masson pour cette interview, et espérons avoir répondu à de nombreuses interrogations qui subsistent sur cette alternative encore trop peu connue.

 

Consulter un Ostéopathe Agréé

 

Oostéo vous recommande Nicolas Masson, Ostéopathe à Rueil-Malmaison, et dans les Yvelines, 01 70 56 77 40

Autres publications à découvrir...