Se remettre d’une césarienne : les conseils d’un ostéopathe

cesarienne osteopathe1 femme sur 5 accouche par césarienne en France aujourd’hui. Si cet événement peut s’avérer traumatisant, il existe toutefois de nombreux gestes à adopter pour se reconnecter avec son corps, son esprit, son bébé et sa vie de couple. C’est ce que Adam Kanner, ostéopathe et auteur de « Après la césarienne », aux éditions Courrier du livre, met en lumière dans son ouvrage.

Des cicatrices multiples, des troubles digestifs, …

Une césarienne laisse une empreinte visible sur la peau de la jeune maman, et pourtant, d’autres tissus sont incisés au cours de cette pratique chirurgicale, tels que la peau, les muscles abdominaux, ainsi que l’utérus. Ces cicatrices peuvent ainsi mener à l’apparition de douleurs au niveau du dos ainsi qu’aux cervicales (lire notre article sur les bienfaits de l’ostéopathie sur les douleurs cervicales).

La césarienne peut également être responsable de troubles du transit, car les intestins peuvent bouger après l’opération. Nous constatons par ailleurs deux fois plus de douleurs abdominales après une césarienne (10,9%) qu’après un accouchement par voie basse (5,5%).

Fragilisation du lien mère-bébé et de la relation de couple

Psychologiquement, la césarienne peut être vécue comme un profond bouleversement de la part de la maman, surtout lorsqu’on s’est représenté un accouchement naturel. On constate par ailleurs que les animaux qui accouchent par césarienne ne reconnaissent pas leur progéniture. Bien que les êtres humains soient capables de compenser avec le néocortex, et se projeter ainsi pour créer du lien, certaines mamans peuvent avoir du mal à réaliser que l’accouchement a bien eu lieu.

Du point du vue du couple, la césarienne peut également s’avérer traumatisante. Le jeune papa, alors aux premières loges, peut être le premier à faire le peau-à-peau avec le nouveau-né, ce qui peut créer une forme de jalousie chez certaines femmes. D’autres, quant à elles, peuvent ressentir une incapacité à s’occuper de leur bébé, fragilisant ainsi l’équilibre dans le couple.

Se reconnecter à son corps : quelles solutions ?

L’ostéopathe Adam Kanner a mis en place la méthode « l’harmonisation globale des cicatrices », qui permet de remettre le corps en mouvement, et de diminuer les douleurs physiques et psycho-émotionnelles présentes après l’accouchement.

Parmi ces méthodes, on peut par exemple :

  • Pratique l’auto-massage de la cicatrice
  • Exprimer de la gratitude envers celle-ci
  • Apprendre à respirer

Dans tous les cas, Adam Kanner recommande de se tourner rapidement vers la prise en charge.

Nous vous invitons à parcourir l’article de Femme Actuelle sur les conseils d’Adam Kanner pour se remettre d’une césarienne.

Consulter un Ostéopathe Agréé

Autres publications à découvrir...