Quelle est la Différence entre un Ostéopathe et un Chiropracteur ?

différence ostéopathe chiropracteurVous avez mal au dos et on vous recommande de consulter un ostéopathe ou un chiropracteur ? Vous ne savez pas vers qui vous tourner, car après tout ce que vous souhaitez c’est vous débarrasser de votre douleur ! Toutes les deux originaires des États-Unis, ces médecines manuelles se ressemblent, et on les consulte souvent pour les mêmes motifs. Alors quelle est alors la différence entre un ostéopathe et un chiropracteur ?

Les principes fondamentaux de l’ostéopathie et de la chiropraxie

Bien que le patient consulte pour une douleur, l’ostéopathe et le chiropracteur s’emploient à le soulager selon des concepts différents.

Concept de l’ostéopathie

L’ostéopathe travaille sur l’ensemble des structures du corps (articulations, muscles, tendons, ligaments, viscères, etc.) à la recherche de restrictions de mobilité de ces structures. Ces pertes de mobilité, qu’elles soient viscérales ou articulaires, sont pour lui à l’origine d’un déséquilibre qui va possiblement amener une douleur. Cette douleur motive bien souvent la consultation en ostéopathie, mais elle n’en est pas la cause. L’ostéopathe a pour but rétablir l’état de santé du patient, en recherchant l’origine du déséquilibre.

Concept de la chiropraxie (ou chiropractie)

Le chiropracteur est un spécialiste de l’appareil neuro-musculo-squelettique. Il est à la recherche d’une relation entre les troubles ressentis par le patient, et des blocages de la colonne vertébrale et des nerfs qui en partent. Ces blocages du rachis sont pour lui à l’origine d’un blocage de l’influx nerveux, déclenchant alors la douleur. Grâce aux ajustements chiropractiques, il libère ces blocages pour soulager le patient.

Des différences techniques

Le chiropracteur comme l’ostéopathe utilisent leurs mains pour manipuler le patient, mais le chiro utilise aussi certains instruments. En effet, il effectue des manipulations instrumentales grâce à un instrument à percussion électronique.

Quelles formations pour ces 2 médecines manuelles ?

Afin de pouvoir exercer l’ostéopathie, les ostéopathes doivent obtenir leur diplôme en 5 ans minimum d’un établissement agréé par le ministère de la Santé. Il existe de très nombreux établissements de formation en France formant les futurs ostéo. Les chiropracteurs, quant à eux, sont formés en 6 ans dans des établissements agréés. En France, seul l’IFEC (l’Institut Franco-Européen de Chiropraxie) forme les chiropracteurs selon des critères internationaux.

 

Consulter un Ostéopathe Agréé

Quelles sont les différences entre ostéopathe et chiropracteur au niveau législatif ?

La loi n° 2002-303 du 4 mars 2002, appelée aussi loi Kouchner, reconnaît en France l’ostéopathie et la chiropraxie. Il faudra attendre de nombreuses années les décrets réglementant ces 2 professions et les centres de formations. Les ostéopathes, comme les chiropracteurs, sont des praticiens de première intention, c’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire de consulter un médecin avant de faire une séance d’ostéopathie ou de chiropraxie.

Ces médecines manuelles possèdent actuellement des restrictions dans leur pratique. Les ostéopathes et les chiropracteurs possèdent les mêmes restrictions concernant les manipulations gynéco-obstétricales et les touchers pelviens. Les ostéopathes sont autorisés aux manipulations du rachis cervical, sous réserve d’un diagnostic de non-contre-indication établi par un médecin (décret n° 2007-435 du 25 mars 2007)Les chiropracteurs sont autorisés aux manipulations des cervicales, sans que le patient soit examiné par un médecin au préalable. Pour cela, il a l’obligation légale d’obtenir le consentement éclairé du patient, et il se doit de rester disponible pour le patient dans les 48 h après toutes manipulations du rachis cervical (décret n° 2011-32 du 7 janvier 2011).

Quels sont les motifs de consultation en ostéopathie et en chiropraxie ?

Voilà un des points communs entre l’ostéopathie et la chiropraxie. On peut consulter un ostéopathe ou un chiropracteur pour :

  • des douleurs de la colonne vertébrale : cervicalgie, dorsalgie, lombalgie, sciatique, cruralgie, névralgie cervico-brachiale ;
  • suite à un traumatisme : entorse, accident de voiture, chute, etc.
  • des maux de tête, des migraines ou des vertiges ;
  • des troubles musculo-squelettiques : douleurs articulaires (épaules, coudes, genoux, chevilles, etc.), tendinites dont les épicondylites ;
  • des troubles du sommeil, de l’anxiété, etc.

L’ostéopathe peut aussi agir sur le système viscéral : on le consulte également pour des troubles digestifs comme la constipation. De même, l’ostéopathie travaille aussi sur le crâne. Pour en savoir plus, consultez notre article Ostéopathie crânienne : comment ça marche ?

Quel est le temps de consultation, le tarif et le remboursement des séances d’ostéopathie et de chiropraxie ?

Tarifs et remboursement

Les tarifs des consultations en ostéopathie et chiropraxie sont sensiblement les mêmes. Il faut compter en moyenne entre 45 et 80 euros. Ces médecines manuelles ne sont pas remboursées par la sécurité sociale, mais de plus en plus de mutuelles remboursent les consultations. Nous vous invitons à lire notre article dédié au remboursement des séances d’ostéopathie.

La durée d’une consultation

Il y a une différence entre le temps de consultation en ostéopathie et en chiropraxie. Celle-ci est variable aussi en fonction des thérapeutes, bien entendu. En moyenne, les séances d’ostéopathie sont plus longues (entre 45 minutes et 1 h), et le nombre de consultations moins importantes (1 à 2). La première consultation avec un chiropracteur est plus longue, et les séances suivantes plus courtes (entre 15 et 30 minutes). Plus de consultations sont souvent nécessaires (entre 5 à 10 parfois).

Consulter un Ostéopathe Agréé

Autres publications à découvrir...