Périostite Tibiale : comment la traiter ?

 

Osteopathie et douleurs au tibiat

« Certaines déformations de la jambe ou du pied peuvent favoriser l’apparition de cette pathologie dont le déclencheur principal reste la pratique intensive ou chaotique d’activités sportives. Les douleurs proportionnelles à l’intensité de l’entraînement cèdent généralement au repos. Toutefois si la PT n’est pas traitée dès son apparition, celles-ci peuvent évoluer vers la chronicité et compromettre définitivement la pratique d’une activité sportive. »

Source : Café de l’ostéopathie

 

Périostite Tibiale : Kesako

La périostite est l’inflammation du périoste. Le périoste est une fine membrane qui entoure l’os. Les chocs répétés lors de l’entraînement provoquent des saignements au niveau de la membrane. Ces saignements génèrent une nécrose. Votre corps réagit en déclenchant une réaction inflammatoire pour évacuer la nécrose. La douleur lancinante se fait alors sentir à l’avant de votre tibia : dites bonjour à la Périostite Tibiale !

Pourquoi plus de périostites chez les coureurs que les nageurs ?

Prenons la course à pied. Dans le cas d’un parcours en montagne, l’ascension force le coureur à redresser la pointe du pied avant chaque contact au sol. Le muscle tibial doit donc absorber une plus forte tension. De petites fractures arrivent dans le tissu périoste entraînant une rupture des capillaires sanguins au niveau de la membrane, et c’est l’inflammation. Idem pour le sprint. Le centre de gravité avance pour créer une accélération en puissance et c’est votre muscle tibial qui doit encaisser le nouveau choc pour vous éviter la chute.

Que faire alors ?  

Il faut d’abord mettre les séances d’entraînements en suspend -vous aurez plus à perdre en continuant. Mais ne vous morfondez pas il existe de nombreux substituts pendant votre rémission : cyclisme, natation, aqua-jogging.

Consultez l’article de Guillaume Busnel. Il nous donne en détail les moyens qui sont à votre disposition pour vous remettre rapidement et dans les règles de l’art : des exercices de rééducation, ainsi que les straps, chaussettes de compressions… qui pourront jouer le rôle de complément. Enfin, l’auteur nous explique le déroulement d’une séance chez un ostéopathe dans le cas d’une périostite.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

 

Autres publications à découvrir...