Le rôle de l’ostéopathie en cas de constipation du nourrisson

constipation nourrisson ostéopathieLes parents s’intéressent de près au contenu des couches de leur bébé. En cas d’absence de selles durant plusieurs jours, ils redoutent vite la constipation. Heureusement, la médecine alternative telle que l’ostéopathie peut aider le nourrisson à retrouver un transit normal.

 

Comment diagnostiquer la constipation du bébé ?

On parle de constipation lorsque les selles ne progressent pas suffisamment rapidement dans le côlon (gros intestin), ce qui se traduit par des selles trop peu fréquentes, des selles trop volumineuses ou trop dures, responsables de difficultés de défécation.
La fréquence normale des selles varie d’une personne à l’autre. Chez l’enfant, elle diminue à mesure qu’il grandit. En effet, son tube digestif étant de plus en plus long, le temps de transit des matières fécales dans le côlon augmente.

En général, un bébé nourri exclusivement au sein a des selles plutôt fréquentes, voire après chaque tétée. Entre 1 et 4 ans, 90% des enfants ont une selle par jour et 98% au moins une par 48 heures. Cependant, certains bébés ne font qu’une selle tous les 8 à 14 jours. Rassurez-vous : cela peut être normal tant que ses selles restent molles et que votre enfant n’a pas mal au ventre. En effet, le lait maternel absorbé dans sa quasi-totalité par le tube digestif du nourrisson ne laisse que très peu de résidus à évacuer par les selles, ce qui explique que les selles puissent être espacées. En bref, si votre nourrisson que vous allaitez émet des selles peu fréquentes et s’il va bien par ailleurs, il n’y a pas lieu de modifier son alimentation ou de donner un traitement.

Il est impératif de consulter le pédiatre notamment quand l’enfant :

  • Perd du poids
  • Manque d’appétit et présente des douleurs d’estomac, une sensation d’inconfort au niveau du ventre, des crampes abdominales et des ballonnements
  • A des fissures anales et du sang dans les selles

 

Quelles peuvent être les causes de la constipation ?

La constipation du bébé est le plus souvent d’origine fonctionnelle, elle est sans gravité, cependant elle peut être le symptôme d’une maladie plus grave, la première chose à faire est de consulter son pédiatre pour diagnostiquer la constipation et rechercher son origine.

Dans la plupart des cas, la constipation de l’enfant est bénigne, due à un simple ralentissement du transit sans lésion de l’intestin ni maladie. C’est ce que l’on appelle la constipation fonctionnelle, elle est favorisée par de nombreux facteurs :

  • Un changement dans l’alimentation (modification de la formule de lait maternisé, introduction des solides, etc.)
  • Des erreurs alimentaires : pas assez d’eau et de fibres, trop de calcium (produits laitiers exclusifs), erreurs de dilution dans la préparation des biberons
  • La prise de certains médicaments : antitussifs, épaississants, antispasmodiques…
  • Un changement de cadre de vie ou de rythme de vie (mise en collectivité)
  • Un stress émotionnel ou physique (arrivée d’un nouvel enfant dans la famille, intervention chirurgicale…)
  • Certaines mauvaises habitudes : par exemple, si l’enfant se retient souvent parce qu’il n’aime pas utiliser les toilettes publiques
  • Une mauvaise installation de l’enfant : la défécation nécessite une position propice au relâchement des sphincters. Un enfant trop grand sur un pot ou au contraire, un enfant qui a les jambes dans le vide sur un WC adulte peut être en difficulté. Il faut alors lui proposer une possibilité d’appui pour ses membres inférieurs
  • Un apprentissage de la propreté mal conduit ou trop précoce.

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

Quel est l’apport de l’ostéopathie en cas de constipation du nourrisson ?

En cas de constipation fonctionnelle, l’alimentation reste le principal levier pour corriger le trouble, mais il également fortement conseillé de consulter un ostéopathe pour traiter la constipation.
Lors de la digestion, le tube digestif va sécréter les enzymes digestives et contacter sa couche musculaire pour faire avancer les matières. Pour que le fonctionnement du tube digestif soit optimal, cela nécessite l’intervention de nombreuses structures anatomiques, entre autres :

  • Le système nerveux autonome par l’intermédiaire du nerf vague qui permet au système digestif de s’activer. Ce nerf prend naissance au niveau du crane et chemine à travers le cou et le thorax pour arriver dans l’abdomen. De nombreuses contraintes mécaniques sur son trajet peuvent altérer son fonctionnement et donc diminuer le transit, notamment au niveau du crane qui est très sollicité lors de l’accouchement
  • Le diaphragme (muscle inspirateur principal) qui lors de l’inspiration descend dans la cavité abdominale, permettant ainsi de favoriser la mobilité du tube digestif et le pompage vasculaire de la zone abdominale
  • L’abdomen de façon générale, tant au niveau de son contenu (tube digestif et ses moyens d’attaches au squelette) qu’au niveau du contenant (bassin, lombaires, cotes).

 

L’ostéopathe va réaliser un diagnostic complet de ses structures et choisira les techniques les plus adaptées pour corriger les restrictions de mobilité à l’origine du trouble fonctionnel. Ces techniques sont douces et non douloureuses pour le bébé. Il peut également être amené à vous donner des conseils pour corriger les facteurs externes favorisant la constipation.

 

L’équipe d’Oostéo remercie Mehdi Mameri, ostéopathe D.O. diplômé, pour cet article. Vous pouvez prendre rendez-vous au cabinet de Mehdi Mameri, ostéopathe au 11 Rue Pouchet, 75017 Paris, ou l’appeler au 06 79 62 68 84.

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

Autres publications à découvrir...