Soulager la lombalgie avec l’ostéopathie

lombalgie ostéopathieLa lombalgie est une douleur (algie = douleur) qui se manifeste dans le bas du dos, en regard de la région lombaire. Près de 4 personnes sur 5 souffrent de lombalgie au moins une fois dans sa vie. La lombalgie peut survenir à tout âge et est la plupart du temps bénigne ou sans cause médicale connue. Votre ostéopathe pourra vous aider à soulager votre lombalgie.

 

Quelles sont les causes de la lombalgie ?

On distingue plusieurs types de lombalgie : 

  • La lombalgie symptomatique due à une pathologie sous-jacente

– Fracture

– Tumeur 

– Infection

– Pathologie inflammatoire (spondylarthrite…)

En cas de doute sur une éventuelle pathologie, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

 

  • La lombalgie commune sans pathologie médicale sous-jacente.

 Les examens complémentaires (radio, scanner, IRM) pourront mettre en évidence certaines lésions du rachis lombaire (arthrose lombaire, hernie discale, etc…) mais il n’y a pas toujours de corrélation entre les imageries et les douleurs ressenties par le patient. 

En effet, 40 à 50% des patients présentant de l’arthrose lombaire n’ont pas de douleurs associées ; et on pourra également observer chez certains patients des symptômes de lombalgie avec des examens complémentaires normaux.

 

La lombalgie peut également être classée selon sa durée : 

  • La lombalgie aiguë : durée inférieure à une semaine
  • La lombalgie chronique : durée supérieure à 3 mois
  • La lombalgie récidivante définie par la survenue d’au moins 2 épisodes aigus à moins d’un an d’intervalle.

 

Certains facteurs de risque peuvent être à l’origine ou entretenir la lombalgie : 

  • Chutes/traumatismes
  • Exposition aux vibrations 
  • Manutention manuelle
  • Antécédent de lombalgie 
  • Surpoids
  • Stress
  • Inactivité
  • Anomalies anatomiques
  • Grossesse

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

L’ostéopathie peut-elle soulager la lombalgie ?

La lombalgie est le premier motif de consultation en ostéopathie. Des études ont montré les effets bénéfiques et le soulagement des lombalgies par l’ostéopathie, ainsi que la diminution de la prise de médicaments (antidouleur, anti-inflammatoire…).

L’ostéopathe va dans un premier temps effectuer un interrogatoire détaillé sur vos douleurs, vos antécédents médicaux, votre hygiène de vie etc. Il va également observer les examens complémentaires (radio, IRM…) si vous en avez.

Puis par un diagnostic palpatoire précis, il va évaluer les différentes pertes de mobilité en regard de la colonne lombaire mais également en globalité pour analyser les éventuelles compensations pouvant accentuer les contraintes sur les vertèbres lombaires. En effet, vos appuis au sol, votre bassin mais également votre système digestif ont un lien direct ou indirect avec l’équilibre de votre colonne vertébrale. 

De plus, le système gynécologique est étroitement lié à la colonne lombaire basse et au bassin. Certaines femmes peuvent souffrir de lombalgie pendant les périodes de règles, et l’ostéopathie pourra par des techniques spécifiques diminuer ces symptômes. Le traitement ostéopathique visera donc à redonner une meilleure mobilité à la colonne lombaire mais également aux régions en lien avec celle-ci.

Les techniques utilisées seront adaptées au patient et non douloureuse. L’objectif sera donc de retrouver une meilleure mobilité, moins de raideurs et donc moins de douleur. En fin de consultation, votre ostéopathe vous donnera des conseils spécifiques pour prévenir l’apparition de la lombalgie (ergonomie du poste de travail, gestes adaptés, étirements, renforcement musculaire, etc…). 

Le nombre de consultations nécessaires chez votre ostéopathe est variable d’un patient à l’autre.

 

Peut-on prévenir l’apparition de la lombalgie ?

Quelques conseils pour vous aider à prévenir les douleurs lombaires :

  • Revoir l’ergonomie du poste de travail ainsi que les gestes et postures adaptés si la profession nécessite des gestes répétitifs
  • La réduction d’une surcharge pondérale souvent responsable de contraintes importantes sur les articulations
  • Activité physique et sportive régulière : 30 minutes de marche quotidienne + activité sportive adaptée 1 à 2 fois par semaine afin de mobiliser et tonifier les muscles en regard de la colonne lombaire et de la sangle abdominale
  • Alimentation équilibrée et hydratation suffisante afin d’éviter des troubles digestifs (constipation…) souvent responsables ou pouvant accentuer les lombalgies
  • Un suivi ostéopathique en cas de douleur et en prévention 2 fois par an.

 

L’équipe d’Oostéo remercie Judith Grosset, ostéopathe D.O. diplômée, pour cet article. Vous pouvez consulter le site internet de Judith Grosset. Pour une consultation, n’hésitez pas à contacter Judith Grosset – Ostéopathe au 6 Rue Calmels, 75018 Paris.

 

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

Autres publications à découvrir...