Ouverture d’un cabinet d’ostéopathe à Barcelone

barcelone ostéopathe étrangerBienvenue dans notre nouvelle rubrique du blog Oostéo, dans laquelle sont mis à l’honneur des ostéopathes français ayant décidé de quitter l’Hexagone.

Ce n’est une découverte pour personne, la profession d’ostéopathe est saturée depuis bien des années, comme en témoignent de nombreuses études sur le sujet. La réglementation floue concernant les accréditations d’écoles d’ostéopathie, ainsi que l’augmentation de la demande de consultations ont contribué à une augmentation du nombre d’ostéopathes en France de l’ordre de 700% depuis 2002. Par ailleurs, la population ostéopathique mondiale est majoritairement concentrée en France, laissant de fait peu (voire pas) de place aux jeunes diplômés.

Par conséquent, on pourrait croire que les opportunités qui s’offrent à ces derniers diminuent avec le temps (remplacements à rallonge, ostéopathie à domicile, concurrence féroce même dans les villes de taille moyenne), mais certains de nos jeunes talents français ont opté pour une option à la fois courageuse et riche en enseignements : l’expatriation.

Vous découvrirez dans cette rubrique les raisons qui ont poussés nos jeunes confrères et consœurs à quitter la France Métropolitaine, leur démarche et les conseils qu’ils donnent à ceux qui hésitent encore.

 

« Quand Andrew Taylor Still rencontre Erasme … »

 

Aujourd’hui, nous avons recueilli le témoignage de Franklin Golay, 28 ans, ostéopathe formé à l’Institut toulousain ostéopathie, installé à Barcelone en Espagne, depuis 4 ans.

 

Motivations, raisons de l’installation à l’étranger

  • Pourquoi partir à l’étranger ? Pourquoi dans ce pays spécifique ?

Je suis parti à l’aventure, pour apprendre une nouvelle langue, vivant dans le sud de la France, je connaissais bien l’Espagne. La vie est agréable aussi bien au niveau professionnel que personnel.

 

  • Pour combien de temps ? Un retour en France est-il prévu ?

Je voulais y rester 1 an, au final j’ai monté un centre de soin, je m’y sens bien et je n’ai pas pour projet de partir. Pas de retour en France prévu.

 

► Rejoignez le réseau Oostéo ◄

 

Processus d’installation

  • Facilité d’installation : comparaisons avec la France (administratif, culture, etc.)

Au niveau administratif, l’Espagne ne reconnaît pas aussi bien l’ostéopathie, il y a un peu de retard sur ça. Cependant le système administratif met tout en œuvre pour faciliter le début d’installation, aide sociale, etc. Barcelone est une ville très dynamique.

 

  • Aspect « technique », quel impact d’Internet ?

Une consultation d’ostéopathie à Barcelone revient à 60€ en moyenne. On dénombre beaucoup de kiné ostéo, ou d’ostéo « diplômés » sur quelques week-ends, peu de titre D.O. L’ostéopathie passe pour une « spécialité » ici, plus qu’une profession exclusive. En France le bouche à oreille fonctionne très bien, ici les gens se renseignent beaucoup sur internet, d’où l’intérêt des avis, d’un bon référencement et d’un site complet.

 

  • Cadre de travail, conditions de travail

Je travaille dans une structure que j’ai montée en m’associant à une psychologue. Nous sommes désormais une dizaine à pratiquer dans ce centre (psychologue, masseurs, psychomotricité, ostéopathie, orthophonie, yoga). De mon coté, je travaille avec des orthoptistes, des cabinets dentaires, un médecin généraliste et bien-sûr, mon équipe.

 

Conseils

L’ostéopathie c’est 5-6 d’études, mais le plus difficile reste l’installation. On n’en parle pas assez mais une fois diplômé, la route est encore longue. Il faut savoir faire face à la concurrence, se démarquer, etc. Ici, la publicité est autorisée, beaucoup de « faux » ostéopathes passent par ce biais pour se mettre en avant. L’installation est compliquée mais le jeu en vaut la chandelle, comme on dit.

 

Anecdotes

La vie ici fait rêver, mais en réalité la vie est tout aussi difficile avec des loyers très chers et un business financier autour du système médical, bien en place. C’est dommage ! Cependant je ne regrette en rien ce changement de vie, et je vous conseille de venir y faire un tour.

 

L’équipe Oostéo remercie vivement Franklin Golay pour son partage d’expérience à Barcelone et vous invite à consulter son site Internet pour de plus amples informations.

Nous vous invitons également à partager vos expériences d’installation en dehors des sentiers battus, ou même de pratique temporaire de l’ostéopathie à l’étranger, en nous envoyant vos témoignages par mail à l’adresse mail suivante : contact@oosteo.com.

 

► Rejoignez le réseau Oostéo ◄

 

Autres publications à découvrir...