Devenir Kiné ou Ostéo : quel métier me convient ?

kine-osteo-metier-choix

Les métiers de masseur kinésithérapeute et d’ostéopathe sont deux métiers bien différents qui peuvent pourtant être confondus. En effet, si les deux pratiques reposent sur des manipulations du corps, c’est en fait une approche et des techniques bien différentes qui seront utilisées. Dès lors, les missions ne seront pas les mêmes, ni la formation ou encore le public concerné.

En quoi consistent ces deux métiers ?

Un emploi pour kiné ou pour ostéopathe ne sera pas du tout la même chose, ne serait-ce qu’au niveau de la prise en charge qui sera réalisée. Il convient donc de lister les différences entre ces deux métiers qui peuvent être nombreuses. En effet, le masseur kinésithérapeute et l’ostéopathe vont tous deux effectuer des manipulations du corps dans un objectif de bien-être, mais la ressemblance s’en tient simplement là. On peut donc lister des différences telles que :

  • La prise en charge : le masseur kinésithérapeute se concentrera sur la zone à travailler alors que l’ostéopathe propose une prise en charge globale prenant même en compte l’hygiène de vie
  • La rééducation : elle n’est faite que par le masseur kinésithérapeute, un ostéopathe acceptera rarement de travailler sur une zone juste après une blessure
  • La dimension médicale : le masseur kinésithérapeute est adressé par un médecin, il s’agit d’un professionnel de santé dont les séances sont remboursées alors que l’ostéopathe peut être consulté par qui le souhaite et les séances sont parfois prises en partie en charge par la complémentaire (tout dépend de son contrat)
  • La régularité des séances : les séances se doivent d’être régulières chez le kiné alors que l’ostéopathe peut intervenir de façon isolée
  • L’utilisation d’appareillage : il s’agit d’une pratique que l’on retrouve exclusivement chez le masseur kinésithérapeute

Quelles différences entre la formation de masseur kinésithérapeute et d’ostéopathe ?

S’il existe de nombreuses différences en ce qui concerne la pratique du métier en lui-même, c’est aussi vrai en ce qui concerne la formation.

Le masseur kinésithérapeute se doit d’obtenir un Diplôme d’État de Masseur-Kinésithérapeute pour exercer. Une première année de classe préparatoire doit être effectuée puis ensuite passer le concours d’entrée en Institut de Formation de Masso-Kinésithérapie. La formation dure ensuite 4 ans et permet d’obtenir un niveau bac+5.

L’ostéopathe se doit de disposer d’un Diplôme d’Ostéopathe dans une école agréée. Il faudra compter entre 5 et 6 années d’étude après le bac. Il est aussi possible de passer par une classe préparatoire. Par ailleurs, la formation dure 2 ans pour les médecins en activité ou les internes en médecine.

Quels sont les typologies de patients de ces deux métiers ?

Les patients que l’on retrouve chez ces deux professionnels ne sont bien souvent pas les mêmes.

L’ostéopathe a pour objectif l’atteinte de l’harmonie corporelle avec une prise en charge globale. Il accompagne de nombreux maux du quotidien comme les maux de dos, les troubles digestifs, les troubles ORL, le stress, les maux de la femme enceinte, le bien-être des bébés, etc.

Le masseur kinésithérapeute quant à lui peut intervenir sur la rééducation post-traumatique, les troubles musculosquelettiques, les pathologies du système nerveux, les affections cardiorespiratoires, les affections circulatoires, les rhumatismes, etc.

Conclusion

On parle souvent de techniques différentes, mais complémentaires puisqu’une personne peut tout à fait faire appel à un masseur kinésithérapeute puis à un ostéopathe au cours de sa vie. Le choix du métier que l’on exercera dépend donc avant tout du type de problématique, mais aussi du public que l’on souhaite accompagner.

Autres publications à découvrir...