Comment choisir sa mutuelle pour une consultation chez un ostéopathe ?

mutuelle osteopatheMutuelle et ostéopathie

Alors que l’ostéopathie a le vent en poupe, et que les nouveaux patients sont de plus en plus nombreux à se tourner vers cette médecine alternative douce et naturelle, la question que tout le monde se pose est la suivante : comment bien choisir sa mutuelle pour se faire rembourser une séance d’ostéopathie ?

Quel niveau de protection propose votre mutuelle ?

A l’heure où l’on écrit ces lignes, bien que les ostéopathes soient reconnus en France comme des professionnels de santé, la Sécurité Sociale ne propose pas encore de remboursement des séances. En revanche, 85% des mutuelles, comme AESIO par exemple, rembourse tout ou partie des séances chez un ostéopathe.

C’est là un des points les plus importants lorsque l’on compare différents devis de mutuelles : quelle est la prise en charge de votre complémentaire santé lorsque vous consulterez différents professionnels de santé ? Il arrive en effet que certaines mutuelles refusent catégoriquement le remboursement de séances de médecines douces (telles que l’ostéopathie, la sophrologie, la naturopathie ou encore la médecine chinoise).

Par conséquent, une mutuelle ostéopathie a un impact sur le niveau de remboursement des séances.

Vers une démocratisation de l’ostéopathie

En 2022, le nombre d’ostéopathes français ne cesse d’augmenter, à tel point que nous dénombrons aujourd’hui plus de 35.000 praticiens dans tout l’Hexagone. Parallèlement, le nombre de consultations annuelles chez un ostéopathe augmente d’année en année (on dénombre aujourd’hui plus de 20 millions de consultations chaque année, effectuées sur plus de 14,5 millions de patients).

Cela vient en partie de la reconnaissance de la profession à l’aube des années 2000 sur le territoire national, mais aussi parce que de nombreuses études scientifiques ont prouvé l’efficacité de cette thérapie manuelle holistique, qui voit le corps humain dans son ensemble, et traite donc les pathologies en observant le corps humain comme un tout, et non comme un ensemble d’éléments juxtaposés.

Par conséquent, c’est tout l’écosystème du milieu médical qui intègre petit à petit la pratique ostéopathique dans le paysage médical français, entraînant ainsi un changement des mentalités aussi bien des patients, que des organismes telles que les mutuelles.

Comment bénéficier d’un remboursement d’un acte ostéopathique ?

Pour consulter un ostéopathe, il n’est pas nécessaire d’en faire la demande à votre médecin. Nous vous invitons donc à prendre contact directement vers le praticien de votre choix, trouvé par recommandation (famille, amis) ou sur internet. Prenez garde toutefois à consulter un ostéopathe D.O, formé en 5 ans minimum (titulaire d’un Diplôme d’Ostéopathie).

Ensuite, pour être éligible à un remboursement d’une séance d’ostéopathie, vous devez avoir souscrit à une complémentaire santé proposant un remboursement (total ou partiel). Sans cet élément indispensable, vous ne pourrez pas vous faire rembourser de votre séance.

Enfin, à la fin de chaque séance d’ostéopathie, n’oubliez pas de demander à votre ostéopathe de vous fournir une facture afin d’obtenir le remboursement. Pensez à vérifier que certaines informations figurent bien sur la facture, telles que la date de consultation, le numéro ADELI du praticien, ainsi que sa signature (ou tampon).

Autres publications à découvrir...