Les conseils de l’ostéopathe pour le Père Noël

osteopathie et noel


Noël approche à grands pas, et depuis plusieurs mois, l’égérie de Coca Cola prépare sa hutte et la remplit chaque jour un peu plus. Seulement voilà, dans notre réseau d’ostéopathes, on se tue toute l’année à vous dire de prendre soin de votre dos (principale raison de consultation chez un ostéopathe,
en savoir plus), notamment en évitant de porter des charges trop lourdes. Mais le travail n’attend pas, encore moins quand vos principaux clients sont des enfants émerveillés qui chantonnent des comptines vous acclamant depuis le début du mois de Décembre.

On se retrouve donc ici pour faire un point de fin d’année sur vos mauvaises habitudes mais aussi, surtout, pour donner des conseils à Santa Claus comme l’appellent les anglo-saxons, pour qu’il n’ait pas à consulter un ostéopathe dès le 26 Décembre !

Comment soulever une charge lourde ?

Que ce soit un carton rempli d’affaires personnelles, une caisse de fruits et légumes ou une hutte de Père Noël, vous devez toujours garder à l’esprit qu’il y a des mauvaises habitudes à perdre lorsque vous soulevez la charge lourde.
Ne pas faire : se pencher en avant sans plier les genoux, bras et jambes tendues, et porter la charge en relevant brutalement le dos. En effet, ce sont les lombaires qui en prennent un coup et vous feront souffrir.
A faire : pensez donc à plier les genoux, essayez de positionner vos pieds de sorte à « encercler » la charge lorsque cela est possible, et maintenez le dos droit en pliant les genoux et en remontant avec la charge, de préférence portée le plus près du corps pour faire travailler davantage vos cuisses, fessiers ainsi que les bras et la sangle abdominale.

Comment porter un sac lourd ?

Nous avons déjà évoqué le sujet dans un article spécifiquement dédié aux parents d’enfants scolarisés, en les mettant en garde face aux dangers du cartable trop lourd. Mais tout le monde est concerné par ce sujet, puisque nous sommes tous amenés à porter un sac à dos ou à bandoulière (davantage à l’origine de déséquilibres au niveau du dos), que ce soit durant notre journée de travail ou le soir en allant à la salle de sport, par exemple.
Ainsi, si votre sac est au sol, vous savez dorénavant comment vous y prendre pour soulager votre dos et le saisir correctement. Vous pouvez aussi anticiper au maximum et positionner un sac que vous remplirez, sur une table ou à hauteur de poitrine, puisqu’il ne vous restera plus qu’à enfiler les bretelles et partir avec votre charge lourde sans risquer de vous blesser.

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

 

Comment enjamber un obstacle avec une charge lourde ?

A faire l’andouille sur les toits, on finit forcément par se casser une jambe, et le risque est encore plus grand lorsque vous le faites avec des colis plus ou moins lourds et ce pendant une nuit entière ! Voici donc les dernières astuces que l’on peut donner à notre Père Noël pour l’étape cruciale : l’enjambement des cheminées.
Pour les personnes à forte corpulence, (sup)porter le poids de son propre ventre peut déjà relever de l’exploit sportif, or vous le savez, notre Santa n’est pas l’égérie du Club Med Gym mais bien de Coca Cola.
Par conséquent, ajouter à son propre poids des cadeaux en tous genres (« nous à l’époque on avait une clémentine et un billet de 5 francs et on était contents avec ça ! », merci mamie) peut devenir très compliqué pour notre livreur préféré (bien avant celui de Pizza Sprint !).

De fait, nous déconseillons tout simplement d’enjamber un obstacle telle une palette dans l’entrepôt lorsque vous tenez une charge lourde, d’autant que votre vision peut être altérée en fonction de la taille de l’objet porté, et que votre employeur est censé fournir un matériel adapté pour éviter les répétitions de ports de charges lourdes. Mais notre Père Noël, en bon autoentrepreneur qui se respecte, ne peut trimbaler son transpalette de toit en toit, nous lui conseillons donc d’embaucher des lutins stagiaires sous-payés pour faire le travail à sa place et ainsi préserver son dos !
Par conséquent, nous recommandons au Père Noël d’anticiper au maximum, en plaçant sa hutte sur le traîneau qui sera tracté par ses rennes, et de laisser ses nombreux lutins se charger du remplissage de sa besogne à cadeaux, puisque c’est en théorie lui qui se coltinera les allers-retours dans les cheminées le soir du 24 Décembre.

Cet article est bien entendu à lire avec un recul suffisamment nécessaire pour filtrer les informations données, puisque c’est davantage une prévention contre le mal de dos que nous souhaitons mettre en avant, en vous (re)donnant les bons gestes à adopter au quotidien, si vous ne voulez pas consulter un médecin toutes les 3 semaines.

Toute l’équipe Oostéo vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année, ainsi que beaucoup de courage pour les ostéopathes qui vous recevront à leur cabinet en cette période hivernale caractérisée par l’excès !

► Consulter un Ostéopathe Oostéo ◄

Oostéo vous recommande :

Amandine Garrocq – Ostéopathe à Tarbes – 05 32 11 08 25

Gabriel Fabre – Ostéopathe à Béziers – 04 11 95 06 17

Anne-Sophie Legroux – Ostéopathe à Le Havre – 02 57 24 02 28

 

Autres plublications à découvrir...